Démenti des propos du magazine "Jeune Afrique" sur le FPI

Mercredi 21 Octobre 2015 - 01:33


Claude Koudou, Secrétaire National chargé de la Communication et du Marketing politique.
Claude Koudou, Secrétaire National chargé de la Communication et du Marketing politique.
Dans sa livraison no 2858 du 18-24 octobre 2015, dans un titre "Côte d'Ivoire : Grandes manœuvres au FPI ", ce magazine écrit : "Les tractations en cours au Front populaire ivoirien (FPI) pour tenter de rapprocher les positions des frondeurs conduits par Aboudramane Sangaré de celles de Pascal Affi N'guessan, président statutaire et candidat à l'élection présidentielle du 25 octobre, sont en bonne voie". Ce journal poursuit : "Selon nos informations, le frondeur Akohi Innocent, ... proche de Simone Gbagbo a accepté de conduire une médiation en s'appuyant sur certains rois et chefs traditionnels...".

De telles informations sont non seulement fallacieuses et grossières mais elles tentent aussi volontairement de nuire et de jeter un discrédit sur le parti de Laurent Gbagbo, à un moment où le pouvoir dictatorial de Ouattara est en grande difficulté qui va l'amener vers la perte du pouvoir. Le concerné dans l’allusion de «  Jeune Afrique  », le Vice-président Innocent Akoi a fait un démenti dans une interview qui paraîtra demain (21 octobre) dans le journal "Le Temps". Il faut noter qu'il est sans conteste que "Jeune Afrique" est un soutien inconditionnel d'Alassane Dramane Ouattara.

D'ailleurs, le no 715 de "La lettre du continent" (LC) du 14 octobre nous informe que le directeur de "Jeune Afrique", Ben Béchir Yahmed, indiqué dans LC "ami du couple Ouattara", était à la mi-septembre au dîner que l'ambassadeur Charles Gomis avait organisé dans sa résidence du 16è arrondissement de Paris, en présence de personnalités dont Francis Bailly, président de l'hôpital américain de Neuilly où Alassane Ouattara effectue régulièrement ses check-up lors de ses séjours en France, de l'avocat Jean-Paul Bénoît, défenseur de l'Etat de Côte d'Ivoire dans le procès Gbagbo... L'opinion ivoirienne et internationale sont informées qu'elles se doivent d'être vigilantes vu que des manœuvres d'intoxication et de diversion vont se multiplier dans cette période cruciale de la vie de la Côte d'Ivoire.

Fait à Paris, le 20 octobre 2015-10-20



Claude Koudou
Secrétaire National chargé de la Communication et du Marketing politique.
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !