Demande de libération de Blé Goudé : Un ancien de la galaxie patriotique s`oppose

Lundi 4 Février 2013 - 19:21


Demande de libération de Blé Goudé : Un ancien de la galaxie patriotique s`oppose
Une pierre dans le jardin des partisans de Laurent Gbagbo. Le Front populaire ivoirien (Fpi) et ses organisations satellites donnent de la voix pour exiger la libération de Blé Goudé au nom de la réconciliation nationale. Un de leurs anciens compagnons ne partage pas cet avis. Le président de Initiative pour la République et la paix (Irp), Elie Halassou, ancien membre de la galaxie patriotique, a dénoncé cette démarche du Fpi, au cours d'une rencontre avec la presse hier, à l'espace Sococé. Il s’est également prononcé sur la situation sociopolitique du pays. Pour le président de l'Irp, il est hors de question de libérer Blé Goudé sans jugement. « Pour le respect et le repos des âmes de toutes les victimes, depuis sa vie estudiantine jusqu'à la crise postélectorale. Je le dis pour le respect de la démocratie et de l'Etat de droit », a-t-il justifié. En évoquant la vie estudiantine de Blé Goudé, Elie Halassou lève un coin du voile sur un pan peu glorieux de la vie du ‘‘génie de Kpô’’. C'est, selon lui, sous ses ordres que de nombreux étudiants, supposés proches de l'opposition, ont été exécutés. Entre autres : Bakayoko Mémissa, défénestré à la cité de Vridi, Koné Mouroulaye, mortellement découpé à la machette à la cité d'Abobo, etc.
En outre, Elie Halassou estime que Blé Goudé doit être traité comme les autres dignitaires du Fpi, acteurs majeurs de la crise, comme Dogbo Blé Bruno. En sus, le conférencier affirme que le leader de la galaxie patriotique n’est pas étranger à l'immixtion de la xénophobie dans la politique ivoirienne, avec pour corolaire le fameux ‘‘article 125’’. De nombreux étrangers et ressortissants du Nord et du centre du pays ont été brûlés vifs, en réponse à un appel de Blé Goudé. La guerre au Mali a constitué un point important de l'intervention d’Elie Halassou. La gestion de cette crise constitue, pour le conférencier, une victoire personnelle pour le président de la Cedeao, le président Ouattara. « Puisqu'il a permis en un temps record la mobilisation financière et militaire du monde entier (...). Nous avons constaté une mobilisation ultra rapide des pays hors Cedeao. Tout ceci est à l'actif du président Alassane Ouattara », a-t-il expliqué. S'agissant de la réconciliation nationale, Halassou reconnaît que beaucoup a été fait, même si du chemin reste à faire.

O.A.K


Publié le lundi 4 fevrier 2013  |  L`expression




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !