Déclaration du représentant politique de KKB à Paris

Mercredi 2 Septembre 2015 - 09:47


Déclaration du représentant politique de KKB à Paris
 

 
 

Libérez les prisonniers et faites entrer les exilés et allons voter!
 
 

Ivoiriennes, Ivoiriens,
 
 

Nous saluons d'abord l'annonce de la candidature de trois des membres de la CNC.
 

Or donc, il existe des Ivoiriens à candidatures non suscitées pour assurer les charges publiques les plus élevées dans notre pays.
 

Par ces actes, les trois candidats ont aidé les Ivoiriens à vaincre la peur. Il est vrai que Les périodes que nous vivons sont des ères déconcertantes au cours desquelles il est facile de perdre le sens de l’honneur. Ce qu'ils ont fait est donc un acte fondateur de notre marche vers l'état de droit.
 

Mais ce n'est pas tout, des conditions précises et non négociables doivent être acceptées par tous pour qu'il y ait élection,
 

- le retour sans conditions de tous les exilés,
 

- la libération des prisonniers politiques dont Laurent Gbagbo, Blé Goudé et Simone Gbagbo,
 

- la recomposition de la CEI afin qu'elle soit consensuelle,
 

- nous récusons un Conseil Constitutionnel que Ouattara tient sous sa bote.
 

- les conditions de passage à la télévision nationale financée par le contribuable ivoirien doivent être revues dans l'intérêt de tous les candidats pendant la période de campagne
 

- Monsieur Ouattara doit noter que l'insécurité galopante dans les quartiers et villes qui ne lui sont pas favorables ne peut être acceptée par les candidats et les Ivoiriens,
 

- Maintenant, nous exigeons de M. Alassane Dramane Ouattara que toutes les conditions sont réunies pour des discussions franches, honnêtes et rassurantes, s'il se dit apte à aller à ces élections.
 

Nous interpellons les Ivoiriens en premier car c'est de leur vie, de leur avenir qu'il s'agit. Ensuite la communauté internationale afin que soit évité le chaos dont Monsieur Ouattara dessine son canevas.
 

Suivons la voie du salut. On ne découvre vraiment la nature profonde d’un individu que sous le poids des responsabilités qui lui incombent à un moment de son existence.
 

Conscient de l'enjeu, Kouadio Konan Bertin KKB, ne se voit pas dans la complaisance. Pourquoi siège -t-il dans la CNC alors?
 

Ivoiriennes Ivoiriens, la Liberté, c'est le courage. Avançons.
 

Joël ETTIEN
 

Représentant Politique de KKB France





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !