Déclaration du NPR relative aux attentats terroristes de Grand Bassam le dimanche 13 mars 2016

Lundi 14 Mars 2016 - 21:54


DECLARATION DU NPR RELATIVE AUX ATTENTATS TERRORISTES DE GRAND BASSAM LE DIMANCHE 13 MARS 2016.


Le dimanche 13 mars 2016, en début d'après midi, nous avons appris par des médias que des attaques terroristes, revendiquées plus tard par AQMI, ont été perpétrées à Grand Bassam sur la plage et dans trois hôtels.
Le bilan provisoire de ses crimes fait état de 14 civils, 2 soldats FRCI et 6 "Djihadistes" tués, selon l'information officielle donnée par le gouvernement.
Le NPR tient à exprimer sa profonde compassion et son soutien aux familles des victimes innocentes et à celles des forces de l'ordre ayant péri dans cette délicate mission de neutralisation des criminels.
Le NPR leur adresse par ailleurs ses sincères condoléances dans ces moments de profondes douleurs.
Le NPR condamne fermement ces attaques et ces crimes, leurs auteurs et leurs commanditaires.
De tels actes de terrorisme ne sont pas dans la culture des ivoiriens et des populations vivant en Côte d'Ivoire depuis plusieurs décennies. C'est pourquoi le NPR, sans aucune considération xénophobe, considère que les auteurs de cette terreur pourraient provenir de l'étranger pour plonger notre pays dans la tourmente et dans l'angoisse permanente.
Par Conséquent, le NPR, considérant que d'autres attaques terroristes de ce type ou d'une plus grande ampleur pourraient se produire dans l'avenir, demande instamment aux autorités chargées de la sécurité du pays de prendre toutes les mesures appropriées et nécessaires afin d'assurer la sécurité des ivoiriens et des populations étrangères vivant en Côte d'Ivoire.
Les ivoiriens ont besoin de la sécurité à l'intérieur qui commence par la sécurité aux frontières.
Le NPR en appelle donc à la conscience professionnelle et républicaine des Agents de Forces de l'ordre, afin qu'elles fassent preuve de dignité et de responsabilité dans l'accomplissement de leur mission, afin de ne pas faire de notre pays le lieu propice d'agissements et de prospérité des terroristes.

Le NPR condamne certes le terrorisme revendiqué par le djihadisme, mais voudrait aussi, dans la situation actuelle, condamner cette autre forme de terrorisme pouvant être qualifié de terrorisme d'Etat, qui consiste à maintenir en prison pendant plusieurs années des individus pour leurs opinions et choix politiques, et à maintenir des milliers de citoyens en exil en ne garantissant pas leur retour sécurisé.

Le NPR demande aux ivoiriens de faire preuve de prudence, de vigilance et de garder leur sérénité par dessus tout; car elle seule constitue une première victoire sur le terrorisme.

Fait à Paris le 14 mars 2016

Pour le NPR
Le président du Parti
Blaise Pascal Logbo.




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !