Déclaration du Front Populaire Ivoirien relative à l’élection présidentielle de la République du Gabon du 27 Août 2016.

CIVOX.NET
Lundi 26 Septembre 2016 - 08:49


  1. A l’issue de l’élection présidentielle Gabonaise  du 27  Août 2016, laCommission  Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) a proclamé les résultats provisoires de ladite élection en déclarant le candidat Ali BONGO Odimbga vainqueur avec 49,80 % des suffrages exprimés.

  2. Le candidat Jean PING, classé deuxième par cette commission électorale, après s’être autoproclamé vainqueur, avant même l’annonce des résultats provisoires par la CENAP,  a appelé ses partisans à descendre dans les rues. Il s’en est suivi des  casses, des édifices publics et privés détruits ou incendiés,  des tirs à balles réelles  occasionnant  des pertes en vie humaine  et de nombreux blessés tant du côté des civils que  dans les rangs des forces de l’ordre et enfin de nombreuses arrestations. Le candidat Jean PING a ensuite contesté les résultats provisoires proclamés par la CENAP et a exigé  le recomptage des voix, bureau de vote par bureau de vote, en présence d’observateurs internationaux, particulièrement, au niveau des résultats de la Province du Haut-Ogoué, province d’origine du candidat Ali BONGO.

  3. Il est bon de rappeler qu’à l’occasion de l’élection présidentielle de la République de Côte d’Ivoire du 28 Novembre 2010 , Monsieur Jean PING, alors Président de la Commission de l’Union Africaine (U.A),  s’était catégoriquement opposé au recomptage des voix  demandé par son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, Président de la République de Côte d’Ivoire et a déclaré : « … On ne reviendra pas en arrière, pas de recomptage des voix. Le recomptage des voix serait une grave injustice et un précédent fâcheux. L’union africaine ne viendra pas en arrière. Il y a des gens qui demandent de recompter les voix. Les opinions sont libres, les gens sont libres de dire ce qu’ils veulent. Mais, nous   notre position est claire. Laurent Gbagbo doit quitter le pouvoir et céder le pouvoir à Alassane Ouattara. Aucun recours de recomptage des voix n’est envisageable… »  Sur conseil de ses parrains extérieurs que sont : la France, les Etats-Unis, l’Union Européenne (U.E) et la Communauté Internationale, le candidat Jean PING s’est  enfin résolu à saisir la Cour Constitutionnelle du Gabon à l’effet d’invalider les résultats provisoires de l’élection présidentielle.

 
  1. Depuis la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle Gabonaise et la crise postélectorale  qui s’en est suivie, le candidat Ali BONGO Odimgba, en tant que président sortant  de la République, a appelé le peuple Gabonais à l’union, à la cohésion, au respect de la souveraineté du Gabon et au règlement du contentieux électoral par les institutions du pays.

  2. Saisie du contentieux électoral, la Cour Constitutionnelle a procédé à l’examen des dossiers et à l’audition des parties. L’institution a délibéré et a rendu sa décision le 23 Septembre 2016. Elle a confirmé la victoire du candidat Ali BONGO.

  3. Le Front Populaire Ivoirien (FPI), parti politique qui se bat pour la souveraineté des états africains et qui a choisi comme mode d’accession au pouvoir d’Etat, la voix des urnes :

  • Condamne énergiquement tout acte d’accession au pouvoir d’Etat, autre que par les urnes ;

  • S’incline respectueusement devant la mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie au cours des manifestations consécutives à cette crise politico-sociale ;

  • Exprime ses sincères condoléances aux familles éplorées, souhaite un prompt rétablissement aux blessés ;

  • Prend acte de la décision de la Cour Constitutionnelle  qui a examiné avec impartialité les éléments de preuves versés dans les dossiers par chacune des parties ;

  • Salue et félicite la présidente et les membres de la Cour Constitutionnelle pour leur professionnalisme, leur sens élevé du devoir, leur patriotisme et leur courage face à toutes formes de pressions auxquelles ils ont été soumis ;

  • Salue et félicite le peuple Gabonais pour sa patience, sa sérénité, son calme au cours de  cette période d’attente des résultats définitifs de l’élection présidentielle.

Le Front Populaire Ivoirien :

         - Invite le Peuple Gabonais à œuvrer  pour la cohésion nationale, à construire et à approfondir la démocratie dans le pays ;

  • Salue et félicite, enfin le candidat Ali BONGO Odimgba, déclaré  vainqueur  de l’élection présidentielle Gabonaise  du 27 Août 2016 par la CENAP, puis confirmé par la Cour Constitutionnelle.

  • Exhorte les hommes politiques africains au respect des textes de Lois qu’ils se sont librement donnés et des décisions prises par les institutions qui en découlent

                                                                        

Fait à Abidjan, le 24 septembre 2016
 

Pour le Front Populaire Ivoirien

             Le Secrétaire Général, Porte-parole

                  Alphonse Douati





 

                                                                 
 

                                                                     


 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !