Déclaration de soutien à la marche de la coalition Nationale pour le Changement (CNC) en Côte d’Ivoire

Mardi 29 Septembre 2015 - 08:03


Depuis 1993 (soit dès le décès du Président Houphouët), Alassane Dramane Ouattara a décidé de rendre la Côte d’Ivoire ingouvernable. Il a tellement intégré cette logique que son propre gouvernement a continué de semer le désordre dans le pays. Dans cette forfaiture de monsieur Ouattara, le plus marquant est le climat de terreur que cultive son pouvoir totalitaire. La vie humaine est désacralisée  parce que les tueries sont devenues banales  ; l’opposition est muselée  ; les entorses à la liberté d’expression sont devenues une règle  ; l’expression démocratique est donc impossible. Mais on observe également que le taux de chômage et la corruption sont devenus galopants. Ce qui intensifie la paupérisation d’un peuple meurtri par les emprisonnements arbitraires, les enlèvements et les tortures de ses enfants.
Ce climat délétère a inévitablement intensifié les tensions lorsque monsieur Ouattara se plaît à ne respecter aucune loi du pays, surtout celle fondamentale (la Constitution). A cause de la violation de ces bases élémentaires de la démocratie, l’opposition réunie dans la CNC a organisé ce jour du 28 septembre 2015 une marche, de la RTI à CEI, suite à ses appels répétés au dialogue qui se sont révélés vains.
Les Ivoiriens de la Diaspora et les leaders de l’opposition ivoiriens en France félicitent la CNC qui a ainsi commencé à se mobiliser sur le terrain. La Diaspora en France exprime sa fierté devant la démarche de l’opposition qui s’emploie à utiliser les moyens démocratiques notamment les manifestations pacifiques pour exiger les conditions d’élection transparente et incontestable. La Diaspora apporte son soutien sans faille aux leaders de la CNC et les encourage à rester déterminés dans la poursuite des revendications affichées, qui sont légitimes. La Diaspora reste convaincue que seule une élection présidentielle transparente avec des normes incontestables est la seule voie pour ramener la paix dans le pays. Le chef de l’Etat actuel n’avait pas respecté le code électoral et le code de bonne conduite au moment de l’élection de 2010. Les conséquences dramatiques et les stigmates de cette imposture étant encore béants, la Diaspora salue la clairvoyance des leaders de la CNC qui ont cru bon de ne pas aller à des élections dont les éléments de fraude à grande échelle sont en place.


Fait à Paris, le 28 septembre 2015

Pour la Délégation de la Coalition de l’opposition ivoirienne en France
Le Service de Communication coalitioncotedivoire@gmail.om
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !