Déclaration de la Diaspora et des leaders de l’opposition ivoriens en France suite à la multiplication de la répression des démocrates en Côte d’Ivoire

Lundi 28 Septembre 2015 - 01:23


Les Ivoiriens, ce peuple d’hospitalité et de fraternité espère la paix depuis le déclenchement de la crise postélectorale. Les autorités ont montré de l’inhumanité envers ce peuple qui attendait en vain une réconciliation nationale. La réalité frappante montre que le pouvoir a choisi de diriger le peuple dans la terreur, en faisant fi de ses préoccupations élémentaires. Alors que cet échec qui affecte désagréablement le quotidien des populations est patent, le chef de l’Etat, dans son élan d’exercice autoritaire du pouvoir, en foulant aux pieds toutes les lois du pays y compris celle suprême – la Constitution – veut organiser des élections dans des conditions qui sont fermées au consensus.
En effet, le président de la CEI – qui est inféodé au chef de l’Etat, battant même campagne pour lui – est en place nonobstant l’expiration de son mandat  ; les présidents du Conseil constitutionnel ont été changés deux fois – chacun n’étant jamais allé au terme de son mandat –  ; le listing électoral reste toujours inconnu des autres candidats  ; le chef de l’Etat bat campagne chaque jour avant l’ouverture de la date officielle  ; les médias publics sont confisqués par le pouvoir  ; l’opposition est muselée  ; la liberté d’expression est mise à rude épreuve  ; les arrestations  arbitraires sont devenues une règle  ; les enlèvements et toutes sortes de violations des droits de l’Homme sont monnaie courante. C’est face à ces différentes entraves aux libertés, aux entorses à l’exercice de la démocratie et aux souffrances du peuple que des partis politiques et candidats à l’élection présidentielle se sont regroupés dans la CNC.
Pour faire entendre ces revendications au pouvoir qui est fermé au dialogue, la CNC organise une marche pacifique le lundi 28 septembre 2015 de la CEI à la RTI. D’abord, la Diaspora et les leaders de l’opposition ivoiriens en France condamnent avec la plus grande énergie les agissements du pouvoir qui autorisent un meeting ce 26 septembre et envoient ensuite les forces de l’ordre à disperser les manifestants avant le début. La Diaspora et les leaders de l’opposition ivoiriens en France soutiennent la manifestation pacifique du 28 septembre. Ils rappellent que la CNC étant aujourd’hui l’espoir du peuple, elle ne doit pas faiblir devant les provocations et les intimidations de ce pouvoir aux abois. La Diaspora et les leaders de l’opposition ivoiriens en France demandent à la CNC d’user de tous ses talents pour réussir cette marche. La Diaspora et les leaders de l’opposition ivoiriens en France affirment leur solidarité aux populations de Côte d’Ivoire et les assure qu’ils s’impliquent dans la lutte en portant les préoccupations et les souffrances du peuple à la connaissance de leurs interlocuteurs dont des décideurs de ce monde. La Diaspora et les leaders de l’opposition ivoiriens en France encouragent le peuple à rester déterminés, parce que la liberté s’arrache.

Fait à Paris le 26 septembre 2015

Service Communication de la Délégation de la Coalition de l’opposition ivoirienne en France
coalitioncotedivoire@gmail.com
Elysée  ; les deux chambres (Parlement et Sénat)  ; Partis politiques en France  ; UE et ONU
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !