Déchets toxiques : Les victimes mettent le RDR en garde

Les victimes des déchets toxiques membres du Réseau national pour la défense des droits des victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire (Renadvidet-ci) n’entendent pas lâcher la direction du RDR qu’ils accusent de faire la promotion de faussaires. En l’occurrence Koné Cheik Oumar.

Mercredi 27 Août 2014 - 15:37


Déchets toxiques : Les victimes mettent le RDR en garde
Apres  le sit-in des victimes des déchets toxiques  du Renadvidet-ci  conduits par Charles Koffi, le mercredi 13 août 2014 dernier  devant le siège du RDR à Cocody Rue Lepic, pour dénoncer la promotion ‘’des faussaires’’ par ce parti  et la ‘’consécration de l’impunité’’,  la direc-tion dudit parti avait pris la décision de démettre Koné Cheick Oumar de toute fonction dans l’organisation du tournoi de Maracaña dénommé «Ado le bâtisseur». Toute chose qui a mis du baume au cœur des victimes. Ceux-ci espéraient mieux, pensant qu’après l’éviction de Koné Cheick Oumar de la tête du tournoi, ce dernier, enfin, serait devant la justice pour répondre de ses actes. Mais Koné Cheick Oumar,  selon le chargé de communication du Renadvidet-ci,  G.B Botty Julien, dans une déclaration, a plutôt  mis en branle son réseau le 19 août dernier, jour anniversaire du déversement des déchets à Abidjan et banlieue, pour  sillonner les quartiers d’Abidjan et abuser de certaines victimes  des déchets toxiques non indemnisées et celles indemnisées. En leur faisant  croire que ceux-ci devraient avoir  une rencontre avec le chef de l’Etat  à Cocody pour leur indemnisation.
Finalement ces derniers se sont retrouvés devant le siège du RDR. Sur place, les partisans de Koné Cheick Oumar, profitant de ce pseudo rassemblement, ont   demandé  que soit rétabli dans ses fonctions  leur mentor.  Koné Cheick Oumar, après le rassemblement de ses partisans,  aurait en outre fait une sortie pour faire croire aux victimes et aux res- ponsables du RDR  que bientôt  il irait chercher 60 milliards pour les victimes, et que c’est serait l’organisation dirigée par Charles Koffi, le Renadvidet-ci, qui serait  dans le faux. Pour le chargé de communication du réseau,  Koné Cheick Oumar est un enchanteur et sa place est derrière les barreaux. «Avant de donner 60 milliards aux victimes, qu’il rembourse d’abord les 4,658 milliards de FCFA qu’il a détournés. C’est un vrai faussaire. Koné Cheick tente de manipuler l’information», fait savoir Botty Julien. Non avoir mis en garde la direction du RDR : « Koné Cheick Oumar ne doit pas être rétabli, que la direction ne se trompe pas. Nous entamons une tournée de sensibilisation et de mobilisation des  victimes dans le district d’Abidjan et banieue  à l’ effet de manifestations alternatives devant les palais de la présidence de la république, de la justice et le ministère de la justice sis au Plateau à partir  de cette semaine  pour dénoncer l’ impunité dans ce dossier dans lequel on laisse des criminels en liberté à l’ instar de Koné Cheick Oumar», met- il en garde.

Sylvain Dakouri

Le Nouveau Courrier  N°1096 Du Mardi 26 Août 2014




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !