DécLaration De L’offpi suite à son aG tenue a moossou : « Ce pouvoir est dictatorial, illégal, illégitime, impopulaire et génocidaire »

L’assemblée générale extraordinaire de l’offpI qui s’est récemment tenue à la résidence de simone Gbagbo à Grand-Bassam a produit les actes que voici.

Vendredi 11 Avril 2014 - 10:24


Les 4 et 5 avril 2014, s’est réunie en assemblée générale extraordinaire l’organisation des femmes du front populaire ivoirien (offpi), à la résidence de la première dame, Simone Ehivet Gbagbo. La participation historique de milliers de femmes venues de toutes les régions du pays, montre bien l’intérêt que celles-ci portent au thème de cette assemblée générale ainsi libellé: « La reconstruction nationale : quelle contribution de la femme militante du fpi pour une côte d’ivoire démocratique et apaisée ? » cette assemblée générale extraordinaire s’est déroulée dans un contexte politique national lourd. en effet, depuis l’arrivée au pouvoir de monsieur Alassane ouattara dans des conditions anticonstitutionnelles, grâce aux bombes d’une coalition militaire onu-france et la complicité active d’une communauté ouest-africaine, en dépit des textes de non-agression et des accords de paix dans le cadre de la CEDEAO, la côte d’ivoire notre pays, n’a plus retrouvé une atmosphère politique apaisée. Les tueries massives, les assassinats ciblés, les dépossessions de patrimoines de tous ordres, sont le lot quotidien des drames que vivent les populations ivoiriennes. Le tout, couronné par la déportation à la cour pénale internationale (cpi) à la haye, du camarade Laurent Gbagbo, déclaré élu et investi président de la république de côte d’ivoire, au nom du peuple souverain de côte d’ivoire, par le conseil constitutionnel, seul juge du contentieux électoral, au terme du deuxième tour des élections présidentielles de 2010. son arrestation par les forces coalisées onusiennes et françaises le 11 avril 2011 s’est opérée après plusieurs jours de bombardement de sa résidence officielle. remis à l’armée d’alassane ouattara, il sera maintenu à Korhogo dans des conditions carcérales humiliantes, deshumanisantes et atroces. L’examen médical demandé par les juges de la cpi révélera la réalité de ces maltraitances dans sa prison illégale à Korhogo. L’incapacité du procureur de la cour pénale internationale d’apporter des preuves de la culpabilité du président Laurent Gbagbo dans cette crise ivoirienne, qui dure depuis le 19 septembre 2002, vient rendre plus complexe, la situation politique en côte d’ivoire où le chantier de la réconciliation tant attendue pour ramener la paix dans notre pays a lamentablement échoué. La déportation de Blé Goudé à la cpi le 22 mars 2014, la dé - tention sans jugement de la première dame simone ehivet Gbagbo à odienné, le maintien au secret de milliers de civils et militaires taxés de «pro- Gbagbo», l’exil forcé de dizaines de milliers d’ivoiriens, l’occupation illicite des terres, la confiscation des biens de nombreux
ivoiriens, sont autant d’entraves à cette réconciliation. plus grave, le démantèlement de l’armée nationale, creuset de l’unité nationale, au bénéfice d’une milice traditionnelle, ethnique, religieuse et régionale, rend la situation sécuritaire encore plus désespérante. au plan institutionnel, la côte d’ivoire est dirigée comme une monarchie absolue de droit divin et non une démocratie. en effet, celui que la communauté internationale nous a présenté comme un grand démocrate, nous a montré à la tâche son incapacité à gouverner, dans le respect des normes juridiques de la république de côte d’ivoire. La justice des vainqueurs bat son plein avec son lot d’arrestations et d’emprisonnements arbitraires, les assassinats et les disparitions d’hommes et de femmes, abandonnés à eux-mêmes par la communauté internationale, jadis prompte à décrier les actes jugés antidémocratiques, exclusionnistes et génocidaires. au plan économique, rien de nouveau. Le grand économiste que le monde entier nous a promis, s’est avéré être un simple banquier qui parcourt le monde pour ré-endetter la côte d’ivoire, là où la gouvernance Gbagbo s’est efforcée, à travers le budget sécurisé, de sortir le pays de ce cercle vicieux d’endettement qui plombe son développement et l’avenir des générations de demain. en définitive, ce contexte-ci a un nom: un pouvoir dictatorial, illégal, illégitime, impopulaire et génocidaire, en référence au génocide Wê de l’ouest du pays. c’est dans un tel contexte politique surréaliste, pour un pays qui ambitionne d’être émergent d’ici 2020, que l’organisation des femmes du front populaire ivoirien organise son assemblée générale extraordinaire, à Moossou (Grand-Bassam), à la résidence de la première dame, la camarade simone ehivet Gbagbo.
Le choix de ce lieu plein de symboles, est le signe de l’attachement de notre organisation à cette grande patriote, cette grande Dame, qui a sacrifié sa jeunesse, sa vie et sa famille, pour son immense contribution à l’avènement d’une côte d’ivoire libre, souveraine et démocratique. il va sans dire que la participation de la femme militante du fpi à la reconstruction nationale, dans l’espoir partagé par toutes les femmes de ce pays, d’une côte d’ivoire démocratique et apaisée, passe nécessairement, par la restauration d’un etat de droit, qui sonne comme un préalable non négociable pour les démocrates ivoiriens de tout bord. Les femmes du front populaire ivoirien réunies en assemblée générale, appellent instamment toutes les femmes de côte d’ivoire à rejoindre cette grande ambition, ce vent de re nouveau qui doit inévitablement souffler sur notre pays. aussi, l’assemblée générale extraordinaire de l’offpi tenue les 4 et 5 avril 2014 à moossou (Grand-Bassam) a-t-elle adopté la déclaration qui suit, dite           
«DéclaratIon de Moossou» .
1. L’offpi renouvelle sa fidélité, son soutien sans faille et son indéfectible attachement au prési- dent Laurent Gbagbo, injustement déporté et incarcéré à la prison de la cpi à la haye, pour son juste combat qui a permis aux ivoiriens de prendre conscience de leur destin. La situation sociopolitique et économique instable dans notre pays, milite largement en faveur de sa libération, puisqu’aucune preuve n’a été retenue contre lui pour justifier de son maintien en détention. en outre, toutes les populations de côte d’ivoire, y compris celles qui l’ont combattu, réalisent aujourd’hui que, seules sa libération, celle de la camarade simone Gbagbo et des autres prisonniers politiques et le retour des exilés  peuvent permettre au peuple ivoirien de s’engager dans une vraie et sincère dynamique de réconciliation qui ramènera le bonheur auquel il aspire.
2. Au surplus, le transfèrement du ministre Blé Goudé à la cpi, ne favorise pas l’avènement d’un climat social apaisé en côte d’ivoire. au-delà de toute considération, ce transfèrement a empiré la fracture sociale.
3. L’offpi remercie avec déférence la direction intérimaire du parti conduite par le camarade miaka oureto. en effet, malgré un climat social délétère et défavorable au fpi, cette équipe intérimaire a mené le combat pour relever le parti et obtenir la libération de certains de nos camarades militants, injustement incarcérés.
 4.  L’offpi renouvelle ses remerciements appuyés et son soutien indéfectible au premier ministre pascal affi n’guessan, président du parti, pour sa volonté mainte fois affirmée d’aller à la normalisation socio-politique du pays, à travers les etats Généraux de la république (eGr). Les visites aux populations à l’intérieur du pays, même dans les zones les plus reculées pour leur apporter la compassion du fpi, ont contribué à remobiliser les militants et revivifier le parti.
5.aux familles de nos défunts camarades dont nous saluons ici la mémoire, aux victimes civiles et militaires connues ou anonymes de cette tragédie qu’a vécue notre pays, nous adressons notre profonde compassion et nos sincères encouragements.
6. a toutes celles et ceux qui souffrent, meurent encore aujourd’hui, militantes et militants d’une cause juste, la libération de notre patrie, la côte d’ivoire toute entière saura un jour, vous rendre les honneurs et les hommages que vous méritez. nous vous portons dans nos cœurs et votre souvenir demeure impérissable et inaltérable dans nos esprits. vous resterez les héros dont notre jeune histoire prendra soin d’écrire les noms au fronton de nos édifices. vos noms seront les plus beaux noms que notre histoire retiendra afin que nul n’oublie.
 7.  Au peuple de côte d’ivoire, l’offpi apporte son soutien et sa solidarité dans sa quête permanente de démocratie, de paix et de cohésion sociale pour la reconstruction d’une côte d’ivoire apaisée.
 8.a nos camarades détenus dans les prisons ivoiriennes, aux déplacés internes, aux réfugiés et exilés, l’offpi réitère sa solidarité et se tient aux côtés de la direction du parti pour toutes les actions visant le retour à la normalisation de la vie socio politique en côte d’ivoire.
9.a la diaspora ivoirienne et africaine, l’offpi, exprime sa grande admiration pour ses initiatives en termes de marches, meetings, productions littéraires, actions divers qui projettent une lumière nouvelle sur la vérité de la crise que la côte d’ivoire a vécue et continue de vivre.
10. à toutes les bonnes volontés qui, de par le monde, comprennent cette crise ivoirienne comme une injustice insoutenable faite au peuple de côte d’ivoire, l’offpi exprime ses vifs remerciements pour leur combat aux côtés du peuple de côte d’ivoire.
 11.-L’offpi qui ambitionne de battre le rappel de toutes les femmes de côte d’ivoire afin d’insuffler la dynamique qui doit conduire notre  pays vers la ré - conciliation exige du régime Ouattara la libération de notre camarade Simone Ehivet Gbagbo.
 12. L’offpi lance un appel solennel aux militantes pour leur mobilisation constante auprès de la direction, gage d’un fpi fort, dynamique. 13.  enfin l’offpi remercie ses militantes pour leur forte présence et leur participation active aux travaux de la présente assemblée générale.

fait à Moossou les 4 et 5 avril 2014
Source: Notre Voie  n° 4688 du jeudi 10 avril 2014






Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !