De la suspension d'Affi au chemin de La Haye: Pourquoi un tel ciel africain avant la Haye?

Samedi 21 Mars 2015 - 06:50


Notre_analyse

La crise qui a longtemps secouée le parti de Laurent Gbagbo et a abouti enfin à la suspension de l'ex camarade des démocrates comme un cancer qui a été sectionné avec Sangare Aboudramane aux commandes désormais permet à ces derniers de bien respirer sur le chemin des libertés souveraineté de la jeune nation la Côte d'Ivoire et son peuple éburnéen.
Les démocrates crièrent oufffffff, on peut s'occuper enfin de Dramane le dictateur sanguinaire chez qui séjourne un autre dictateur chassé de son Burkina natal, profitant de sa liaison de mariage avec l’éburnéenne Chantal, mais surtout bénéficiant d'une grande couverture du pion des impérialistes français et alliés.
Au moment où Sangaré Aboudramane faisait sa conférence de presse garnie d'allégeance à lui par certains partis politiques d'opposition afin de recevoir la maquette d'actions de l'opposition ivoirienne qui sera étudiée sereinement par le FPI-FRONT POPULAIRE IVOIRIEN, nous apprenions que le dictateur AFFI est dans le ciel africain: de IBK (Mali) à Mahamou Issouffou (Niger) en passant par Alpha Condé (Guinée) Conakry avant la Haye pour rencontrer le président Laurent Gbagbo nous dit-on.
Ces trois chefs d'états africains cités sont-ils des fidèles de Laurent Gbagbo afin de savoir et comprendre le combat de ce dernier ??? Ou bien ont-ils une influence sur l'impérialiste français afin de plaider à la libération du célèbre prisonnier de la Haye???
A la première interrogation, nous disons NON et NON car même si IBK a un comportement plus ou moins nationaliste, nous connaissons les fidèles amis de Laurent Gbagbo qui ont compris son combat. Il sont bien connus: le chef de l'état ghanéen Atta Mils décédé et même celui qui y est aujourd'hui le nommé Dramani Mahama, la Gambie de Yaya Djameh, le Liberia de Johnson Sireleaf (concernant la CEDEAO);
 l'Afrique du sud de Zuma, l'Angola de Dos Santos et le Zimbabwé de Mugabé (concernant l'UA) pour ne citer que les plus en verves.
Comme nous le constatons, AFFI a préféré ignorer tous ceux là pour faire du tourisme africain car ce n'est pas le Mali d'IBK pris à la gorge par la France et sucé par cette dernière dans le nord malien qui dira un mot assez poignant (concernant la libération de Gbagbo), avec le Niger menacé par un Boko Haram toujours à la couleur française qui également peut demander de libérer Gbagbo. Quant au guinéen qui a été envahi par toutes sortes de crédit et avantages de la France à propos d'Ebola ne pourra également rien dire.
En plus, tous ces 3 pays cités sont manipulés à souhait par le gros pion de la France le nommé Dramane, l'ami fidèle d'AFFI désormais. Est-ce lui qui lui a conseillé cela??? Pour aboutir à quoi??? A du zéro tout simplement.

Nous pensons que:
 Soit, AFFI va essayer de convaincre ces chefs d'état pour convaincre à leur tour Dramane de ne point toucher à la constitution ou de ne pas se présenter aux élections futures (conseiller certainement par l'impérialiste français);
Soit, AFFI tisse sa toile déjà pour enfoncer mieux Gbagbo au cas où il serait reçu (mal) par ce dernier comme il ne le souhaitait pas espérant mieux se positionner dans un parti politique FPI qu'il a déjà perdu depuis le 5 mars dernier;
Soit, AFFI va échanger avec ces chefs d'état afin de se positionner dans la sphère françafrique et avoir la caution de ces derniers afin de convaincre Gbagbo d'abdiquer et abandonner le combat des libertés souveraineté du peuple de Côte d'Ivoire.
Sinon, quand on est sorti de prison et qu'on n'a pas organisé de mission (des envoyés) à la Haye pour prendre les consignes du chef pour poser les pas qu'il faut afin d'être en phase avec ce dernier qui sait tout dedans et dehors;
On se rend directement chez lui quand on a décidé de sortir afin de toujours être guidé et non le contraire car même à la MACA de Yopougon, on va voir le prisonnier qui conseille d'aller voir un tel ami qui peut faire le coup de pouce qu'il faut pour une libération certaine. Ce n'est donc pas à la Haye que le contraire se fera qui plus, un chef d'état selon la constitution de son pays.
Au moment où nous concluons cette analyse, nous apprenons que les amis les vrais de Gbagbo sont aussi sur la liste d'AFFI mais pour plus tard après la Haye. Pourquoi???
 SANGARE ABOUDRAMANE est aux commandes comme en 1992 sur le chemin des libertés souveraineté, cela devrait retenir notre attention, alors l'organisation de l'opposition qui s'oppose à la dictature de Dramane est la bienvenue pour faire face à une autre cabale certaine internationale tissée par un AFFI à la recherche de soutiens.

LIBERTES_SOUVERAINETE

C'était une analyse politique de ‪‎Oweil_Kafalo.




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !