Daniel Kolenda (évangéliste américain) à Ouattara: «Libère ton opposant…»

Mercredi 30 Janvier 2013 - 00:31


L'évangéliste Daniel Kolenda
L'évangéliste Daniel Kolenda
La grande croisade d’évangélisation, animée par l’évangéliste américain, Daniel Kolenda, qui a débuté, le mardi 22 janvier 2013, a pris fin, le dimanche 27 janvier dernier. Pendant 3 jours, cet éminent homme de Dieu a opéré des grands miracles par la puissance du Saint Esprit. Le jour de clôture de la croisade a été consacré à la classe politique ivoirienne. Des prières ont été dites pour Alassane Ouattara et son gouvernement, afin qu’ils puissent diriger le pays dans la sagesse et la justice, en vue d’une Côte d’Ivoire de paix et de prospérité. «Seigneur, je prie pour le chef de l’Etat et tous ceux qui ont la gestion de cette Nation entre leur main. Je prie que tu leur donnes une grande sagesse, et qu’ils dirigent ce pays dans la justice» , a invoqué Daniel Kolenda sur les dirigeants du pays. Il a dans la foulée invité la classe politique au pardon et à la tolérance. «Libérez votre opposant et laisser le partir» , a dit l’homme de Dieu. Et Daniel Kolenda de préciser que partout où il y a eu la guerre, il y a toujours des gens offensés qui ont de la peine, mais qu’il faut aller au pardon,
car c’est le seul moyen pour aller à une paix durable et défi - nitive. «Les atrocités que vous avez vécues, les choses horribles par lesquelles vous êtes passé, sont l’œuvre du diable, ce n’était pas la volonté de Dieu. Certains ont des ressentiments, ils sont prêts à se venger. Mes frères écoutez, il n’y a rien que vous puissiez faire par rapport à ce qui s’est passé, mais vous pouvez pardonner à celui qui vous a fait le plus grand tort. Ainsi, vous vous libérez vous-mêmes
de cette prison et laissez Dieu agir pour vous» , a-t-il exhorté. Concernant l’insécurité qui règne dans le pays, l’évangéliste a prié pour que cesse toutes formes de violence en Côte d’Ivoire. «Plus de violence sectorielle, plus de gangs armés, plus de braquages et de vols à main armée, plus de violence sur les hommes de Dieu dans ce pays, au nom de Jésus» , a terminé Daniel Kolenda.

Fatime Souamée

Source: LG Infos  N ° 3 4 9 D U M A R D I 2 9 J A N V I E R 2 0 1 3




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !