Crise postélectorale : Les indignés portent plainte contre Youssouf Bakayoko

Mardi 27 Mai 2014 - 07:54


Youssouf Bakayoko, président de la CEI
Youssouf Bakayoko, président de la CEI
Une plainte est déposée depuis hier contre Youssouf Bakayoko, le président de la Commission électorale indépendante (Cei), devant le Tribunal de Grande instance d’Abidjan-Plateau. Le plaignant est la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire. Dans la plainte, la Coalition rappelle l’engagement ferme qu’avait pris en 2010, le président de la Cei de respecter le délai imparti pour la proclamation des résultats provisoires du 2ème tour de l’élection présidentielle. Puis elle a relevé le non respect de cet engagement. La cause, selon la coalition, du déclenchement de la crise. « Monsieur Youssouf Bakayoko n’a pas dit aux Ivoiriens son incapacité à assurer un scrutin paisible encore moins dénoncé les éventuels difficultés de l’opération. De par ses actions ou sa passivité, il a contribué directement ou indirectement à l’explosion de la violence postélectorale. En conséquence, nous, indignés de Côte d’Ivoire portons plainte contre Monsieur Youssouf Bakayoko, président de la Cei, en notre nom propre et au nom de toutes les victimes en général », mentionne la plainte.

César Ebrokié


Publié le mardi 27 mai 2014  |  Notre Voie




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !