Création à Paris du Front "Tout sauf Ouattara: Le COJEP -France dit "NON!"

Mercredi 5 Février 2014 - 00:05


L'équipe du Cojep-France
L'équipe du Cojep-France
Communiqué du cojep France

Dans la recherche des solutions pour redynamiser les actions de la résistance qui? ces derniers temps? ont baissé d’un cran, le cojep a répondu à l’invitation de RPCI-AC du camarade Christian Vabé le jeudi 30 janvier 2014 à l’Hôtel Novotel de Bagnolet. A cette réunion étaient présents certains leaders de mouvements patriotiques dont Christine Zékou du CODESCI, Alexis Zahoua de l UNG, Jerôme Ballou Bi, Gaston Tally du Cri panafricain et le représentant du cojep en France Zap Krasso. Il est entendu que l’ordre du jour ne tenait qu’à un seul point d’information sur la nécessité de créer un front commun de lutte contre la réélection du chef du pouvoir actuel.
Le cojep de par la voix de son représentant à cette réunion a salué l’initiative mais a suggéré de multiplier les réunions en vue de faire adhérer à l’idée un maximum de mouvements en prélude des futures échéances électorales.
 Mais contre toute attente, le journal en ligne«  ivoire business  » publie un article sur son site en annonçant la création d’un front «  Tout Sauf Ouattara  »  légendé d’une photo des participants à cette rencontre.
Le cojep France s’insurge contre cette pratique tendancieuse du parti frère de vouloir l’embarquer dans une aventure politique dénuée de toute discussion profonde sur  la vision intrinsèque liée à cette idée.
Le cojep France recommande au RPCI-AC de retirer son nom de la liste des adhérents à ce «  front  »  publiée sur le site «  ivoire business  » et par conséquent, l’invite à se conformer aux résolutions de la réunion où il a été demandé à Christian Vabé -l’initiateur de cette rencontre- d’élargir le champs des discussions dans le temps et pour l’adhésion des autres mouvements.
Cependant, le cojep France tient à informer les patriotes et résistants qu'il ne se reconnaît pas dans ce front dont il n’est pas signataire.
Toutefois, le cojep France, tient à rassurer être toujours disposé à participer à tout débat politique initié par tout mouvement politique ou de résistance de la diaspora. Mais seulement dans le strict respect des règles conviviales liant tous ses mouvements pro-Gbagbo.
                                                              

 Fait à paris le 4 février 2014
                     
                Le secrétaire général à la représentation
                  Armand  Dago                 
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !