Côte d’Ivoire: Soro se demande pourquoi certains hommes acceptent arrogamment d’être adorés (By Fiossi Chris)

Vendredi 15 Septembre 2017 - 18:39


Côte d’Ivoire: Soro se demande pourquoi certains hommes acceptent arrogamment d’être adorés (By  Fiossi Chris)

– Vendredi 15 septembre 2017-Depuis l’étranger où il se trouve Guillaume Soro n’a pas failli à sa publication hebdomadaire via son compte officiel.

 

Comme tous les vendredis il s’est adressé dans son message aux musulmans en s’appuyant sur la 39ème Sourate Az-Zumar où il est écrit ceci : « IL a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit, et IL a assujetti le soleil et la lune à poursuivre chacun sa course pour un terme fixé. C’est bien Lui le Puissant, le Grand Pardonneur ! »

 

« Ce texte est une épreuve pour nos intelligences. Il rappelle d’abord à tout être humain qu’il ne s’est pas créé lui-même et que sa vérité se trouve dans la mission que Dieu lui assigne. Il rappelle ensuite à chacune et chacun d’entre-nous que Dieu accorde sa sagesse (le jour, la lumière) à qui il veut, et laisse dans la sottise (la nuit, les ténèbres), ceux qui le méritent. Le texte nous dit troisièmement que tous les êtres terrestres ont une fin inéluctable, et que ceux qui les adorent s’exposent donc aux pires déceptions. Mais, la cinquième idée du texte est encore plus formidable : elle nous dit que le Pardon de Dieu est disponible pour ceux qui Le reconnaissent, Lui et Lui-Seul, comme Le Vrai Dieu de Puissance, de Sagesse et d’Amour. Ô merveille du Seigneur du Trône Immense », a-t-il commenté.

 

Le président de l’Assemblée Nationale se demande pourquoi certains hommes de ce monde, à toutes les époques, acceptent arrogamment d’être adorés, alors qu’ils savent bien qu’ils ne sont que des hommes, c’est-à-dire des passagers mortels de cette planète créée par Dieu.

 

« J’ai compris pourquoi certains hommes veulent être adorés : c’est parce qu’ils ne savent pas pardonner ! C’est parce qu’ils ont tourné, ingratement, le dos à la signature sublime de Dieu : le pardon qui permet aux créatures de découvrir Son Amour ! Ô Seigneur mon Dieu, garde-moi de toute arrogance! Garde-moi d'usurper Ton Trône! Je ne suis même pas digne d'être cité immédiatement après Toi parmi les puissants! Je ne suis que Ton humble serviteur! Oui, soyons pardonneurs, Chers Frères et Sœurs, et nous serons pardonnés par le Grand Pardonneur », a conclu l’ex premier ministre.

 

Donatien Kautcha, Abidjan

 

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)

 

Source : Koaci





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017