Côte d'Ivoire: SNPECI, un audit réalisé par le Cabinet FCS sur la sincérité des états financiers accable Venance Konan et Saganogo Mohamed Lamin

CIVOX.NET
Vendredi 22 Septembre 2017 - 20:30


Côte d'Ivoire: SNPECI, un audit réalisé par le Cabinet FCS sur la sincérité des états financiers accable Venance Konan et Saganogo Mohamed Lamin

© koaci.com – Mercredi 20 Septembre  2017 – Une mission de Commissariat aux comptes pour l’exercice clos du 31 décembre 2016 s’est déroulée du 3 avril au 21 avril 2017 dans les locaux de la Société nouvelle de presse et d’édition de Côte d’Ivoire (SNPECI), sis à Adjamé indénié boulevard du Général De Gaule.
 

L’objectif de cette mission est d’exprimer une opinion motivée sur la régularité, la sincérité des états financiers, la situation financière et l’image fidèle du patrimoine de la SNPECI pour l’exercice clos du 31 décembre 2016 établis conformément aux disposition du SYSCOHADA et a été réalisée par le Cabinet FCS ayant pour gérante madame Sanogo Adja Sarata Expert-Comptable Diplômé.
 

Les travaux ont été effectués conformément aux normes d’audit internationales qui prévoient que la mission soit planifiée et exécutée de manière à obtenir l’assurance raisonnable que les comptes ne comportent pas d’anomalies significatives.
 

A l’issue des travaux, des rapports légalement exigés par le mandat du commissariat aux comptes ont été élaborés.
 

Il s’agit du rapport article 715 de l’OHADA adressé au Conseil d’administration de la SNPECI pour l’arrêté des comptes, du rapport général du Commissariat aux comptes et du rapport spécial du Commissariat aux comptes.
 

Par ailleurs, un rapport a été présenté sur les salariés les mieux rémunérés de la Société, les indemnités et autres rémunérations versées aux dirigeants sociaux.
 

Les dix salariés les mieux rémunérés au titre de l’exercice 2016, les indemnités et autres rémunérations perçues par les dirigeants sociaux au cours de l’exercice et leur conformité aux dispositions de la note circulaire N°001-2011 du 15 juillet 2011.
 

Les contrôles ont permis de noter les situations suivantes relatives aux dix personnes les mieux rémunérées de la SNPECI.
 

En vous épargnant, la liste complète des dix salariés les mieux rémunérés, nous allons cependant nous pencher sur les salaires du Directeur général, Konan Kouassi Venance, du Directeur général adjoint, Saganogo Mohamed Lamine.
 

Selon la note de synthèse de 16 pages en notre possession, nous constatons que le DG et le DGA ont perçu chacun, différents salaires entre janvier 2016 et décembre 2016.
 

Par exemple, le DG a perçu de janvier à mai un salaire de 5.538.347 FCFA. A partir du mois de juin son salaire est passé à 7.622.498 FCFA et est revenu à 5.538.347 FCFA en août. En septembre et novembre, le salaire du DG va connaitre une nouvelle augmentation et atteindra le pic de 11.086.694 FCFA en décembre.
 

Quant au DGA, sont salaire de 4.164.808 FCFA est resté stable de janvier 2016 à juin. Le salaire du DGA passera du simple au double dans le mois de juillet, c’est-à-dire 8.329.616 FCFA retombera ensuite à son niveau habituel dans les mois d’août et octobre.
 

Septembre, novembre et décembre, le salaire du DGA connaitra des nouvelles augmentations et atteindra le pic de 8.334.116 FCFA à la fin de l’année.
 

La masse salariale de l’exercice du personnel de la SNPECI, s’élève à 2.340.121.619 FCFA en 2016.
 

La part revenant aux dix personnes les mieux rétribuées représente 17% du total des salaires versés au cours de l’exercice clos le 31 décembre 2016.
 

Comme mentionné dans la note de synthèse, le rapprochement des salaires perçus aux dispositions de la note circulaire N°001-2011 du 15 juillet 2011, relative à l’harmonisation des conditions de service et de rémunération des dirigeants sociaux des sociétés d’Etat et des sociétés à participation financière publique majoritaire, fixe le plafond des rémunérations mensuelles nettes versées aux Directeurs généraux à 4.300.000 FCFA soit un total annuel de 51.600.000 FCFA.
 

Le rapprochement du salaire net annuel perçu par le Directeur général 58.352.059 FCFA au salaire recommandé par la note circulaire 51.600.000 FCFA fait apparaître une différence de 6.752.059 FCFA en faveur du Directeur général et des frais de cellulaire de 760.284 FCFA pour l’exercice 2016.
 

Enfin que les résultats de cetaudit Rechercher audit ont été rendus public le 5 mai 2017. Nous y reviendrons dans les prochaines heures sur d’autres aspects relevés dans le documents en notre possession.
 

Wassimagnon, Abidjan





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017