Côte d'Ivoire: Le NPR exige la libération immédiate et sans condition de Hubert Oulaï, Danon Djédjé, Koua Justin et des étudiants grévistes.

Vendredi 8 Mai 2015 - 07:48


Blaise Pascal Logbo , président du NPR (Nouveau Parti pour le Rassemblement)
Blaise Pascal Logbo , président du NPR (Nouveau Parti pour le Rassemblement)
DÉCLARATION DU NPR RELATIVE AUX RÉCENTS EMPRISONNEMENTS DES LEADERS DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN.

1- Le lundi 4 mai 2015, le pouvoir a ordonné les arrestations de Hubert Oulaï, président du Comité de Contrôle du FPI, Danon Djédjé, président du Comité d'organisation du 3ème Congrès extraordinaire du FPI tenu à Mama, et Koua Justin, Sécrétaire national chargé de la jeunesse et des syndicats. Le président Hubert Oualaî, accusé de complicité d'assassinat de soldats de l'ONUCI intervenus en 2013, a été déporté à la prison civile de Dabou. Le professeur Danon Djédjé et Koua Justin, tout deux accusés d'atteinte à la sûreté de l'Etat, ont été , quant à eux, respectivement déportés dans les prisons civiles de Toumodi et  Bouaké.

2- Le Nouveau Parti pour le Rassemblement (NPR) note que toutes ces accusations, restant encore non fondées en droit et dans les faits, ne constituent que des prétextes trouvés pour tenter vainement d'enjoliver le caractère arbitraire de ces incarcérations.

3- Par ailleurs, face aux revendications légitimes des étudiants demandant la reprise des cours à l'université et des meilleurs conditions d'études, le pouvoir n'a fait que répondre par la répression et des emprisonnements de grévistes.

4- Le NPR constate que le régime Ouattara a érigé depuis le 11 avril 2011 la répression  et  les emprisonnements des opposants en système de gouvernement et en a fait son domaine de prédilection.

5- Les précédents emprisonnements de Moïse Lida Kouassi, Assoi Adou,  Raphaël Dogo,  Simone Gbagbo et des nombreux prisonniers politiques disséminés dans tout le pays ne font qu'attester cette triste réalité du cauchemar politique ivoirien marqué par la persécution des véritables opposants et les nombreuses tentatives de leur musèlement.Le Nouveau Parti pour le Rassemblement s'insurge contre toutes ces arrestations et tous ces emprisonnements des opposants et des leaders de l'opposition.

6- Par conséquent, le NPR exige  la libération immédiate et sans condition du professeur Hubert Oualaï, du professeur Danon Djédjé, de Koua Justin et tous le prisonniers politiques croupissant dans les geôles du régime dictatorial d'Alassane Ouattara. Le NPR exige également la libération immédiate et sans condition de tous les étudiants grévistes emprisonnés.

7- Le NPR en appelle à la sagesse du régime Ouattara à qui incombe la responsabilité de préserver la paix déjà fragile, la cohésion sociale , et de garantir le respect des droits de l'homme et des citoyens.

8- Le NPR se tient prêt à soutenir effectivement toutes les  actions démocratiques poursuivant l'objectif d'obtenir la libération de tous les prisonniers politiques et de tous les étudiants emprisonnés, ainsi que la restauration de la démocratie et d'un véritable Etat de droit.

9- Par conséquent, le NPR appelle à l'union de toute la gauche et de tous démocrates épris de paix, de liberté et de justice, afin de mener des actions démocratiques vigoureuses pour mettre fin à ce cauchemar politique qui n'a que trop duré. L'opposition doit se réveiller pour ne pas sombrer dans une léthargie  aux antipodes des espérances des ivoiriens.

Pour le Nouveau Parti pour le Rassemblement
Le président Blaise Pascal Logbo.
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !