Côte d’Ivoire : La gestion du pouvoir absolu devient une patate chaude dans les mains d'ADO et du RHDP.

CIVOX.NET
Mardi 26 Juillet 2016 - 20:52


Nestor Koffi
Nestor Koffi
 

Monsieur le Président, Allons à la réconciliation nationale que vous avez promise à la Côte d'Ivoire, selon l'esprit et la lettre de votre engagement, lors de votre dernière prestation de serment.
 

La grogne s’amplifie et commence à prendre tout pays.
 

Les différents foyers de tension locale sur toute l'étendue du territoire doit obliger le président de la République, s'il veut aller au bout de son dernier mandat, de mettre au cœur de son de programme, la réconciliation nationale effective tant attendue par tout le peuple souverain, véritable détenteur du pouvoir, au lieu de le distraire par un référendum qui ne doit pas être à l'ordre du jour.
 

Monsieur le président en n’écoutant que vous et une minorité de gens autour de votre dernier cercle, vous avez mis à mal l'espoir que vous aviez suscité lors de votre installation au pouvoir en 2011. Puis en choisissant vos opposant sur mesure, vous avez commis une grave faute en vous mettant à dos la majorité de votre peuple y compris ceux comme nous qui ne croyons plus en vous, du fait de ne pas appliquer la démocratie et de vouloir contraindre tout le monde à la pensée unique. Tout cela met effectivement tout un peuple en colère. Cela peut engendrer des conséquences sont imprévisibles.
 

Monsieur le président, il y a un réel malaise dans le pays ; d'abord parce que votre entourage vous cache la vérité donc les réalités du moment.
 


À vouloir vider les autres partis politiques de leur substance, pour que leurs dirigeants n’aient plus d'assise solide vis à vis de la base est un leurre.
 

La vie est de plus en plus chère dans notre pays. Mais vous le président et votre entourage continuer sans aucun scrupule à cultiver la corruption et les conflits d’intérêts dans votre cercle de rattrapage ethnique.
 

C'est de la pure hypocrisie qui est de mise entre alliés pour des intérêts de circonstance, en sacrifiant ainsi le peuple contre des avantages scandaleux de quelques personnes.

 
 

Pour apaiser le pays, il nous semble qu’il faille d’abord passer par des législatives sur un minimum de transparence. C’est un signal qui pourra aller dans le sens de la réconciliation nationale. Parce que c’est une Assemblée nationale plurielle qui pourra alors examiner l’opportunité d’une révision constitutionnelle. Si les élus d’une Assemblée nationale représentative répondent par l’affirmative la nécessité d’une révision constitutionnelle, c’est un peuple uni qui pourra être consulté sur le projet d’une nouvelle Constitution.
 

Mais il faudrait avant tout, penser à ce que tous les rentrent dans des conditions sécurisées, libérer les prisonniers politiques et remettre les habitations à leurs propriétaires.
 

Monsieur le président, les Ivoiriens ont besoin de vivre en paix et dans la quiétude. Mais votre arrogance les méprise et les nargue. Nous disons que rien ne vous donne le droit de tripatouiller la loi fondamentale.
 

Si vous continuez ainsi, votre pouvoir moribond tombera comme un fruit mûr par la seule volonté du peuple souverain qui ne peut supporter éternellement votre dérive autoritaire.
 

Bien entendu tout est encore possible si vous voulez bien sûr faire la politique des braves en procédant de dialoguer avec tous ceux qui ne sont pas et ne sont plus d'accord avec votre gouvernance.
 

Aussi le peuple a-t-il le droit de savoir le résultat du rapport que vous avez commandé à la CDVR, dirigée par le premier ministre Charles Konan Banny qui d'après vous, a fait un travail formidable avec l'argent du contribuable ivoirien.
 

Ce résultat, facilitera la réconciliation et la suite des choses dans ce pays, à nous tous, que nous aimons tous tant.


 

Nous attendons de vous ce grand geste d'amour pour éviter d'éventuels affrontements comme ce qui est en train de couver comme un cancer généralisé.
 

Depuis la fin du premier mandat à ce jour, un point saillant de la dernière élection présidentielle a été votre candidature dérivée que monsieur Mamadou Koné  faite. Le mirage de l'ivoirien nouveau embrase aujourd’hui les villes qui sont en ébullition à cause de la famine et de la cherté de la vie. Où est passée la croissance à deux chiffres ? Vous savez bien que les contre-vérités ne peuvent pas soutenir la gouvernance d’un pays surtout que vous avez vanté vos qualités d’éminent économiste.
 

Monsieur le président Ado, à notre sens, ce que les Ivoiriens dans leur immense majorité attendent de vous se déclinent comme suit :
 

L'établissement de la sécurité sur toute l'étendue du territoire ; donc l'éradication des microbes ;
 

La libre circulation des personnes et des biens ;
 

Le retour de l'Etat de droit ;
 

La restauration de la démocratie ;
 

Vous prétendez être des enfants du père FHB, instaurez donc le dialogue comme la première religion de notre pays ;
 

Arrêtez de favoriser votre religion en construisant les mosquées à tour de bras dans un pays laïc comme le nôtre, et ce, pour la bonne coexistence de toutes les confessions.

Vous multiplier des aberrations notamment en voulant mobiliser des fonds pour la création d’une banque de vos militants. Arrêtez de poursuivre la discrimination et l’exclusion honteuses en créant une telle banque. Car cela est aussi contraire à notre loi fondamentale.
 

Les étudiants manifestent pour demander des conditions minimales à la poursuite de leurs études. Le peuple grogne. Nous nous tenons du côté des étudiants et sommes solidaires au peuple souverain qui manifeste pour sa survie.
 

Nous espérons que notre interpellation sera observée avec l’attention qu’elle mérite.
 

Vive la Côte d'ivoire réconciliée et unie pour le bonheur du mieux vivre ensemble.
 

Monsieur le président, revenez sur terre et ouvrez les yeux. A défaut, vous aurez été prévenu.
 

Nestor KOFFI membre du bureau politique du PDCI RDA

Président du comité de crise PDCI RDA toujours version et vision FHB

Officier de l'ordre national du mérite agricole

Officier dans l'ordre national de la gastronomie française

Ambassadeur universel de la paix.





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !