Côte d'Ivoire / La communication de la CNC dérange le régime.

Jeudi 17 Septembre 2015 - 01:36


Abel Naki, président du Cri-Panafricain
Abel Naki, président du Cri-Panafricain
Un complot est en marche pour arrêter un autre leader de la CNC, le chef de la communication.

L'Intelligent d'Abidjan dont la Une de ce jour titre "UN PUTCHISTE NOMME ABEL NAKI..." fait de la propagande mensongère au profit du régime Ouattara!
Nous prenons à témoin l'opinion nationale des manoeuvres du régime et de la presse lui étant favorable, visant à l'arrestation du Président du Cri-Panafricain et Vice-Président de la CNC Mr Abel Naki et des dirigeants de la Coalition Nationale pour le Changement, en abrégé la CNC.
Nous dénonçons avec la dernière énergie ce grossier complot d'un bain de sang qui aurait été commandité par la CNC et dont le Président du Cri-Panafricain serait le principal instigateur. Et mettons en garde le journal l'Intelligent d'Abidjan qui livre notre camarade à la vindicte publique, cette violation flagrante du code de déontologie journalistique aura des répercussions judiciaires.
Attachés aux principes républicains et démocratiques, Le Cri-Panafricain, membre de la CNC, rappelle que la liberté d'expression et de manifester sont des libertés fondamentales reconnues par la Constitution ivoirienne.
Nous saluons le courage et la détermination de la jeunesse de la CNC et invitons les Ivoiriens à entendre massivement l'appel solennel qui sera officiellement lancé par la CNC.



Fait à Abidjan, le 16 septembre 2015

Pour Le Cri-Panafricain
Anicet Djehoury
Directeur de Cabinet du Président du Cri-Panafricain
Responsable de la Section du Cri-Panafricain Bordeaux
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !