Côte d'Ivoire: Grève des fonctionnaires se poursuit dans tout le pays . Plusieurs établissements publics fermés.

CIVOX.NET
Lundi 23 Janvier 2017 - 16:49


 
     
 
 

Malgré l’appel à la reprise de la plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public de Côte d’Ivoire et de l’intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (IFCI), de nombreux établissements publics sont restés fermés ce lundi 23 janvier 2017.

A Bouaké, au centre du pays, la grève des fonctionnaires se poursuit. Les élèves ont même organisé une marche de protestation, exigeant la reprise des cours. Les enfants du primaire public font le tour des établissements privés dans le but de déloger leurs camarades. Le mouvement de colère est parti du lycée Djibo Soukalo pour s’étendre au reste de la ville.

A Yamoussoukro, le Collège moderne BAD, les Lycées mixtes I et II, Mamie Adjoua sont fermés ce matin. Au CHR, la grève se poursuit mais le service minimum est assuré, rapporte notre source sur place.

A Korhogo, dans le nord du pays, la situation est similaire. L’administration est partiellement paralysée, indique un résident de la ville joint par téléphone. Les écoles privées comme publiques sont fermées. Le CHR de Korhogo fonctionne présentement en sous effectif, soutient notre interlocuteur. 

A Abidjan, au CHU de Treichville, le service n’a pas repris «totalement », le service minimum y est néanmoins assuré. Selon un médecin interrogé sur place, « sûrement que tous les fonctionnaires n’ont pas entendu ou vu l’appel à la reprise des groupements syndicaux».

A Yopougon, le Lycée Jeunes filles est resté désert. De nombreuses écoles primaires publiques également sont restées closes. Ce sont plutôt les élèves du privé dans cette commune qui ont repris le chemin des classes ce lundi matin.

Rappelons que les fonctionnaires ivoiriens sont en grève depuis le lundi 9 janvier. La plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public de Côte d’Ivoire et l’intersyndicale des fonctionnaires ont lancé un appel à la reprise le dimanche à la télévision publique nationale « pour donner une chance aux discussions » engagées avec le gouvernement.

Notons que les fonctionnaires ont enregistré des avancées au niveau de ces négociations notamment la réforme des pensions de retraite gérées par la caisse générale de retraite des agents de l’Etat (CGRAE), la liberté syndicale. Mais les stocks d’arriérés et les 150 points d’indices dus à certains fonctionnaires restent les grands points d’achoppement dans les discussions entre le gouvernement ivoirien et les syndicats des fonctionnaires.

D.Tagro




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




20 ANS DE MUSIQUE ES FILLES DE SAIOUA