Côte d’Ivoire: GBAGBO dément tout contact avec HAMED BAKAYOKO

Jeudi 26 Décembre 2013 - 00:15


Le samedi 21 décembre 2013 à Yopougon, devant un groupe de jeunes se réclamant proches du Ministre Blé Goudé, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Monsieur Hamed BAKAYOKO a tenu les propos suivants : « … j’ai gardé les rapports avec GBAGBO. J’ai été son Ministre. S’il a des messages importants à faire passer, il sait comment m’envoyer le message ». Ces propos relayés par plusieurs média, n’ont pas été démentis par le Ministre  BA- KAYOKO. Ce qui suppose qu’il les assume. Par la présente, le Président Laurent GBAGBO tient à apporter un démenti solennel à ces propos. Il affirme avec fermeté n’avoir aucun rapport, ni directement, ni par personne interposée avec leur auteur. Il n’a jamais fait transmettre un seul message à ce dernier. Le Président Laurent GBAGBO, toujours fidèle à ses convictions, reste attaché au dialogue comme moyen de gestion des contradictions politiques. C’est pourquoi, sorti des bombes, il avait déclaré « que les armes cessent et que nous rentrons dans la phase civile de la résolution de cette crise ». Il garde le même état d’esprit et attend depuis plus de deux ans dans cette posture. Le débat politique auquel le Président Laurent GBAGBO invite l’ensemble des acteurs politiques et  la population ivoirienne, est un débat public et ouvert sur la question fondamentale de la gouvernance démocratique de notre pays, et son corollaire du respect des lois et des Institutions de la République, dont l’inobservation par certains de nos concitoyens, maintient le pays dans la tourmente depuis plus de vingt ans. La crise violente de 2010 qui a fait suite à un contentieux électoral que l’on a tenté de régler en dehors de notre Loi fondamentale, est la parfaite illustration de cette défiance obstinée que certains s’emploient à garder vis-à-vis des lois et des institutions de l’Etat souverain de Côte d’Ivoire, traduisant ainsi leur mépris pour le peuple. En dehors de ce débat, le Président Laurent GBAGBO n’a pas de messages particuliers qu’il diffuserait par des voies camouflées. C’est pourquoi, il s’insurge contre toute manipulation de l’opinion nationale et internationale à partir de fausses informations bâties sur une utilisation abusive de son nom, de quelque origine qu’elle provienne. Si le Président Laurent GBAGBO, qui a une haute idée du fonctionnement de l’Etat, a un message à faire passer à la nation ivoirienne, ce n’est assurément pas par le Ministre Hamed Bakayoko qu’il passerait. Le Président Laurent GBAGBO exige que soit mis fin définitivement à l’instrumentalisation de son nom pour des raisons qui éloignent les populations de leurs attentes. Il accorde du prix à cette exigence.■


P/ Le Président Laurent GBAGBO
 Son Porte-Parole KONE Katinan Justin.




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !