Côte d'Ivoire: Depuis son village maternel, Soro considère que les chefs de guerre ont libéré le pays, «maintenant d'autres font du bruit» Et si Soro répondait à Ouattara implicitement?

CIVOX.NET
Jeudi 15 Décembre 2016 - 17:26


 
 

Le Président sortant de l’Assemblée a reçu en audience ce jour dans son village maternel de Lafopkokaha, en marge de la campagne pour les législatives du 18 décembre prochains, les parents de son compagnon de lutte Tuo Fozié.

 

Le patron de l’ex rébellion a rappelé aux parents de son « frère » les souffrances qu’ils ont endurées durant leur exil et a par ailleurs déploré le fait que certaines personnes font aujourd’hui du bruit alors qu’ils se sont battus pour libérer la Côte d’Ivoire.

 

«Tuo Fozié est mon frère. On a vécu en exil ensemble pendant des années. Nous avons été dans la brousse ensemble et ça fait que nous sommes des frères et ce n’était pas facile. Et je me souviens de quelque chose. Quand nous étions en exil, nous n’étions pas nombreux. L’exil n’est pas facile, parce que vous êtes privés de vos parents, de votre famille. Et un jour, lui et moi on échangeait. Il m’a demandé, quand penses-tu que nous allons rentrer au pays, parce que chez nous on tue nos parents, nos enfants, » a déclaré Guillaume Soro.

 

Il a expliqué aux parents de son compagnon de lutte que Tuo Fozié était tellement préoccupé par leurs souffrances qu’il ne cessait de lui demander quel jour, ils mettront fin à leur exil.

 

«Quel jour allons nous rentrer pour les sauver. Je lui ai dit que la date de notre retour au pays, c’est toi et moi qui ne la connaissons pas. Un jour nous rentrerons en Côte d’Ivoire et un jour, nous allons la libérer. Et nous sommes rentrés, plusieurs d’entre nous sont morts. Plus certains d’entre nous mourraient on se jurait de continuer le combat, »a-t-il ajouté.

 

Guillaume Soro a reconnu en présence des parents de Tuo Fozié venus du village de Sakouma situé sur l’axe Boundiali-Niofoin que leur fils est un héro.

 

«Les héros en Côte d’Ivoire se sont les Tuo Fozié. On a fait notre mission qui était de libérer la Côte d’Ivoire et puis nous sommes retournés tranquillement chez nous sans faire du bruit, » a martelé le Président sortant de l’Assemblée nationale.

 

Sans toute fois citer le nom de qui que ce soit, le candidat aux législatives du 18 décembre dans la commune de Ferké a fait la précision suivante.

 

«Maintenant d’autres font du bruit. Merci à Sakouma pour le combat que vous avez mené pour la libération de la Côte d’Ivoire, à travers vos enfants qui ont donné leur poitrine. Vos enfants ont donné leur vie pour libérer la Côte d’Ivoire. »

 

Il faut noter que les parents de Tuo Fozié sont venus soutenirGuillaume Soro Rechercher Guillaume Soro dans sa campagne alors qu’ils ne sont pas de la même circonscription électorale.

 

Il a donc profité de l’occasion pour leur lancé un message de paix et de se consacrer à la prière afin que le pays soit tranquile.

 

«Chers parents je vous demande de prier pour que la paix règne dans notre pays, pour que la tranquillité règne dans notre pays. (…) Faites confiance en vous-mêmes, faites confiance en votre village et continuer à prier. Si vous continuez de prier, un jour Dieu exhaussera vos prières. Je disais les héros, voilà Ouattara Morou, »a-t-il soutenu.

 

Tout en saluant le déplacement de ses hôtes dans son village maternel de Lafokpokaha,Guillaume Soro Rechercher Guillaume Soro a accepté leur invitation.

 

«Merci d’être venus ici c’est chez vous. Ce village est le votre. Vous m’avez invité à Sakouma, j’accepte, » a conclu Guillaume Soro.

 

Les parents de Tuo Fozié ont salué le courage du patron de l’ex rébellion pour avoir libéré le pays et ont prophétisé qu’il deviendra un jour Président de la république.

 

«Notre souhait est que Soro devienne, le Président de la République et il le deviendra grâce à Dieu, » a conclu le porte-parole des populations.

 
Wassimagnon, Ferkessedougou




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




20 ANS DE MUSIQUE ES FILLES DE SAIOUA