Côte d’Ivoire: De quoi les Ivoiriens se nourrissent-ils aujourd'hui?

CIVOX.NET
Dimanche 9 Avril 2017 - 08:34


 

Depuis le début de l’année 2017, le quotidien des ivoiriens et le contenu du panier de la ménagère, sont remplis de vitamines à décès.

15 tonnes de produits avariés saisis (boissons alcoolisées, sucre, cannettes, ect…), de la viande contaminée vendue à Niakara, au nord et ça continue. A Abidjan, allez à l’abattoir de Port-Bouet, manger de la viande vous dégouterait, tellement, ce lieu de vie est devenu, en si peu de temps, le lieu de déchets toxiques. Les rats, cafards, chenilles, tous les insectes mortifères viennent dans l’abattoir de Port-Bouet pour empoisonner les consommateurs.

Et dire dans quel état ces animaux sont maltraités avant de mourir, l’ivoirien est trop exposé à des risques graves sur sa santé. Les chinois qui ont pris en otage toutes les réalisations, sont devenus des pharmaciens qui fabriquent des médicaments avariés, sans compter la vente en l’air libre des médicaments, sur les marchés. Et les pharmaciens qui ont passé plusieurs années dans les facultés de pharmacie et qui ont crée des officines, que deviendront-ils?

Attention! En Côte d’Ivoire, la mort se trouve dans les assiettes, pourtant, dans une assiette, il devrait avoir, en principe la santé. La politique de peuplement de la Côte d’Ivoire, est en marche sous le régime de M. Ouattara. Mais il faut bien le dire, les ivoiriens ne sont plus en sécurité alimentaire et cela semble inquiéter personne. Les contrôleurs des qualités sont gangrenés dans la corruption qui facilitent l’entrée sur les marchés ivoiriens de toutes sortes de produits prohibés.

Le président de la république et les membres du gouvernement, mangent-ils « ivoirien »? La réponse serait non, puisqu’ils sont dans une aisance qui, commande leur nourriture avec assurance, pendant que le bas peuple, meurt en consommant les poisons.

Où sont ces chinois qui se sont servis d’une villa pour fabriquer les médicaments-poisons? Ils ont été laissés dans la nature et ce sont les innocents qui croupissent dans les geôles. Dans quel pays vivent alors les ivoiriens?

Cette année 2017, serait-elle l’année de tous les risques de santé, en Côte d’Ivoire? Dans quel pays, ne tire t-on jamais les conséquences suivies de sanction pour marquer les esprits? Ces ministres en charge de ces sérieux constats, que font-ils dans ce gouvernement? Où sont les services de contrôle de qualité, pour que la Côte d’Ivoire soit ouverte à la contrebande des pays en mal de leurs produits avariés et devienne alors leurs poubelles? Les ivoiriens sont tellement cantonnés sur la politique que l’essentiel leur passe sous le nez et les attaques AVC et autres morts, sont devenus leur quotidien et les morts banales.

Quel est le rôle d’un gouvernement? Un gouvernement, est mis en place pour le bien-être, la sécurité et la santé des citoyens, le tout résumé en 6 points, c’est à dire, se nourrir, se loger, mettre les enfants à l’école, circuler, se soigner et se divertir. Est-ce le cas en Côte d’Ivoire?

Ce dont les ivoiriens se nourrissent aujourd’hui, seraient-ils des poisons? Allez dans les hôpitaux mouroirs pour vous en rendre compte et c’est l’occasion d’alerter la population ivoirienne sur la notion de la famille. Si la procréation devient un frein parce que la vie est dure, d’ici, peu, les ivoiriens seront réduits à leur plus simple expression et tard sera trop tard. Le pays leur filera sous la main.

Où sont les opposants? Qui peut défendre le droit des ivoiriens si le gouvernement est défaillant sur ces sujets sensibles? Ceux qui se disent opposants, quand est-ce qu’ils ouvriront leur bouche pour décrier toutes ces tares? Ou bien sont-ils complices?

Joël ETTIEN

 https://businessactuality.com/2017/04/07/cote-divoire-de-quoi-se-nourrissent-les-ivoiriens-de-nos-jours/  

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




20 ANS DE MUSIQUE ES FILLES DE SAIOUA