Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara, auteur de la détérioration de la cohésion sociale

Mercredi 14 Octobre 2015 - 20:16


Avant ALASSANE OUATTARA, la cohésion sociale n’était certes pas parfaite, mais les Ivoiriens et les Résidents en Côte d’Ivoire vivaient dans une paix et une harmonie relatives qui leur permettaient de mener leurs activités diverses sans souci permanent pour leur sécurité.
Depuis l’irruption d’Alassane Ouattara dans la vie politique Ivoirienne, les tentatives de coup d’Etat se sont succédé, allant de pair avec la propagation des armes, la multiplication des crimes individuels et collectifs.
Parvenu au pouvoir, par les armes en 2011, Ouattara n’a mené aucune action décisive pour réconcilier les Ivoiriens ni pour rétablir la sécurité et la paix. Il a, au contraire, fait jeter en prison plus de 700 partisans de Laurent Gbagbo dont 500 au moins y demeurent encore sans jugement, sans raison valable et dans des conditions inhumaines.
Les nombreux exilés , plusieurs milliers au  Liberia, Ghana, Togo, Benin,Maroc et ailleurs,qui ont fui la violence du pouvoir Ouattara n’ont jusqu’à ce jour aucun espoir de retour sécurisé.
Les comptes bancaires des partisans de Laurent Gbagbo sont toujours bloqués et les terres des populations de l’Ouest  du pays occupées par des envahisseurs étrangers.
Le dialogue politique revendiqué sans relâche par l’opposition n’a jamais démarré malgré les nombreux discours de propagande du pouvoir sur les prétendues avancées de la réconciliation.
Dans les services publics, Ouattara règle on ne sait quels comptes aux travailleurs partisans de Laurent Gbagbo et aux non-ressortissants du Nord en les licenciant en masse ou en les mettant au chômage technique, au mépris de la justice et du principe de continuité de l’Etat.
Obnubilé par la haine et totalement Sourd aux revendications sociales, Ouattara a gouverné pendant cinq ans (5) contre une partie des Ivoiriens. Il n’a jamais été le Président de tous les Ivoiriens.
A ce sombre tableau s’ajoutent le non-respect de la constitution par Ouattara lui-même à travers sa candidature à l’élection présidentielle (en dépit de son inéligibilité évidente), l’organisation des élections par une commission électorale dite indépendante ( CEI) non consensuelle qui lui est entièrement acquise et dont le Président Youssouf Bakayoko porte entièrement la responsabilité de la crise électorale de 2010. Notons également que la liste électorale actuelle exclut une grande proportion d’électeurs parmi lesquels les nouveaux majeurs.
Comme on le voit, Alassane Ouattara s’est engagé résolument et avec une arrogance absurde à dégrader la cohésion sociale et à tout mettre en œuvre pour organiser des élections non transparentes qui assureront son maintien au pouvoir par la fraude et contre la volonté de paix du peuple. Les ivoiriens doivent barrer la route à cette nouvelle imposture de Ouattara en empêchant cette mascarade électorale. L’heure est venue pour nous de défendre notre pays en le libérant de la dictature de Ouattara.

DISONS NON A LA DIVISION DES IVOIRIENS PAR OUATTARA ! DISONS NON A CES  ELECTIONS  QUI FONT PLANER LE SPECTRE DU CHAOS SUR LA COTE D’IVOIRE  !



Dr ALFRED KOUTOUAN,
 Médecin
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !