Côte d’Ivoire: 14 ans après l’assassinat de Balla Kéita son neveu interpelle les autorités ivoiriennes et burkinabés

CIVOX.NET
Samedi 27 Août 2016 - 15:46


Dr Mohamed Balla Keita
Dr Mohamed Balla Keita

C’est avec effroi que dans la nuit du 1er au 2 Août 2002 que l’on apprit la mort de Balla Kéita. L’ancien ministre du président Houphouët-Boigny, ancien conseiller spécial du général Robert Guéi et secrétaire général du parti fondé par le patron de l’ex-junte militaire, a été retrouvé mort poignardé dans sa villa. 14 ans après le drame, c’est toujours le silence radio sur la mort de Balla Kéita. Toute chose qui intrigue les membres de sa famille en l’occurrence le Dr Mohamed Balla Kéita, le neveu de feu le docteur Balla Kéita…

Coïncidence pour coïncidence, le traité d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, a dû réveiller les vieux souvenirs ainsi que de vieux dossiers. Si l’issu de ce sommet a contribué à réchauffer les relations entre les deux pays, il n’en demeure pas moins que certains dossiers sont restés en suspens. Notamment l’enquête sur l’assassinat de Balla Kéita.

Dans la nuit du 1er au 2 Août 2002 lorsque Balla Kéita succombait de son agression dans sa chambre au Burkina –Faso, les gouvernants d’alors avaient pris la résolution de diligenter une enquête afin d’élucider les conditions de meurtre de l’ex-ministre d’Houphouët Boigny. 14 après, rien n’a bougé et à ce jour la famille ignore ce qui s’est réellement passé.

A la faveur donc du 14ème anniversaire de décès de Balla Kéita, le neveu de l’ancien allié du général Robert Guéi est sorti de son long silence.

Dans un entretien à la radio Oméga FM et repris le site omegafm.com, Dr Mohamed Balla Kéita, par ailleurs membre de la Coalition indépendante pour la démocratie en Côte d’Ivoire (CIDCI), a dit sa part de vérité sur l’état de l’avancement de l’enquête de l’assassinat de son oncle. «A l’époque, les autorités du Burkina avaient ouvert une enquête avec le ministre de l’Intérieur, M. Djibril Bassolé. Malheureusement pour la famille, les résultats de l’autopsie ont été gardés secrets pour des raisons que nous ignorons. Il y a 6 mois, j’ai adressé une lettre officielle aux nouvelles autorités du Burkina à travers leur ambassade afin que la lumière soit faite sur ce meurtre vu que le Dr Balla Keïta était en visite chez l’ancien président, Blaise Compaoré. Je vous avoue que ma famille et moi ne savons pas à quel niveau cette enquête se trouve aujourd’hui. » Indique-t-il avant de marteler ceci : « Nous aimerions bien que ça puisse aboutir un jour, de sorte que nous puissions définitivement faire le deuil de cette période difficile pour que les Ivoiriens aient une réponse aux questions sur ce meurtre de leur ministre de l’Education. »

Mais Dr Mohamed dénonce aussi le déséquilibre qui est fait au niveau de la procédure. « Si une enquête est diligentée pour l’ex-président Robert Guéi en Côte d’Ivoire, je ne comprends pas pourquoi, il n’en est pas de même pour mon oncle Balla Keita ? Le lourd silence des autorités actuelles de la Côte d’Ivoire est tout aussi troublant, suspicieux qu’inquiétant », s’offusque-t-il.

T. Blaise (Imatin.net)

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !