Constitution: Le meeting du Front du refus délocalisé à la place CP1 de Yopougon

CIVOX.NET
Samedi 22 Octobre 2016 - 11:37


 
     
 
 

Le meeting du Front du refus, plateforme de l’opposition ivoirienne créée pour "faire retirer" le projet de Constitution, prévu à l’espace FICGAYO de la commune de Yopougon (Ouest d’Abidjan), a été délocalisé à la place CP1 de la même commune, a annoncé vendredi la porte-parole, Danièle Boni Claverie, à ALERTE .

"On nous a dit que l’espace FICGAYO", un des principaux points de rassemblement à Yopougon, "était réservé, alors nous avons demandé la place CP1", a dit Mme Boni Claverie, ajoutant avoir "obtenu" les "autorisations" pour la tenue du meeting dans ce nouvel endroit.

Le Front du refus a appelé jeudi ses militants à un "giga meeting" samedi afin de recevoir les "mots d’ordre de la suite du combat" pour le retrait du projet de Constitution initié par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, après que la police a dispersé à coups de gaz lacrymogène sa manifestation de protestation à Adjamé (nord d’Abidjan).

Des leaders de la plateforme dont la porte-parole, l’ex-président de l’Assemblée nationale Mamadou Koulibaly et l’un des cadres du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo), Aboudrahamane Sangaré, ont été interpellés puis relâchés quelques heures plus tard.

Daniele Boni Claverie a affirmé qu’"une vingtaine" de manifestants ont été "blessés" et "près de 50 autres arrêtés et conduits vers des lieux inconnus", lors d’une conférence de presse au siège du parti de M. Koulibaly, Liberté et démocratie pour la République (LIDER).

Neuf partis de l'opposition ivoirienne, des organisations de la société civile et des personnalités politiques dont le député du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, mouvance présidentielle), Kouadio Konan Bertin dit KKB, ont annoncé lundi la création du Front du refus, avec pour objectif de "faire retirer" le projet de Constitution. 

Le 15 octobre, plus de 2.000 partisans de M. Ouattara se sont réunis à l’espace FICGAYO pour appeler à voter "oui" à ce projet, dont les principales innovations sont la non limitation d’âge pour les candidats à la présidentielle, la création d’une Vice-présidence et d’un Sénat.

Le texte sera soumis à référendum le 30 octobre et la campagne est fixée du 22 au 29 du même mois.


MYA




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !