Conseil constitutionnel de la Côte d'Ivoire : La frilosité est à son comble

Mercredi 4 Février 2015 - 06:32


Dans son illustration de ne respecter aucune loi, l'anarchiste Ouattara reste constant. Il change le président du Conseil constitutionnel quand il veut alors que celui-là a normalement une certaine durée pour son mandat. Mais le barbare de chef d'Etat n'a pas de sang froid au point de prendre peur de l'ombre de ses alliés. Il n'a plus confiance en Wodié ; il le limoge. Il y a longtemps que la schizophrénie s’est emparée du pouvoir. Comploteur naturel, Ouattara pense toujours que tout le monde complote contre lui. Mais Ouattara fut un candidat « arrangé et exceptionnel » en 2010. Au regard de la Constitution, monsieur le chef de l’Etat n’est pas éligible. Alors, il écrase tout dans son refrain de nous faire avaler une croissance qui est synonyme de la souffrance des Ivoiriens.

Par ailleurs, on assiste à de nombreux enlèvements d'enfants apparemment pour des sacrifices humains. Quelle cruauté de banaliser l'assassinat de ses semblables ? Ce pouvoir a banalisé le sang en Côte d’Ivoire. Or, Ouattara a été présenté comme le démocrate qu’on devait imposer à la tête de la Côte d’Ivoire. La réalité démontre depuis qu’il est pouvoir qu’il est l’opposé d’un démocrate. Aucune manifestation pour exprimer son mécontentement n’est possible en Côte d’Ivoire. Où est la démocratie ? C’est plutôt une dictature féroce dont il faut se débarrasser. Ouattara doit quitter le pouvoir parce qu’il n’a pas la capacité de contenir ce pays, en rassemblant les Ivoiriens. Le pays ne peut recouvrer de stabilité tant que certains Ivoiriens sont dressés contre d’autres en vue de la préservation de privilèges d’un petit clan.


Ouattara panique. C’est le signe que son pouvoir ne tient plus à grand’chose. Il a assez fait souffrir le peuple. Cela ne doit pas perdurer. La réconciliation, il ne fait rien pour. Bien au contraire. Alors, il partira. On ne peut pas garder un tel personnage qui ne peut régner qu'en tuant, en massacrant les populations. Ouattara a bien démontré qu'il n'aime pas les Ivoiriens. Il doit donc partir. Le "Ouattara dégage" est lancé !

Claude KOUDOU





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !