Congrès du Palais des sports de Treichville: Le FPI dénonce l'imposture d'Affi N'Guessan

Samedi 23 Mai 2015 - 07:31


Aboudramane Sangaré
Aboudramane Sangaré

COMMUNIQUE DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN

 

La Direction du Front Populaire Ivoirien (FPI) a appris par voie de presse que des personnes se sont réunies en "congrès" au Palais des Sports de Treichville, les 21 et 22 mai 2015, sous l’appellation Front Populaire Ivoirien (FPI).

La Direction du Front Populaire Ivoirien (FPI), issue du Congrès du 30 avril 2015 tenu à MAMA, tient à informer l’opinion nationale et internationale que le 4ème Congrès ordinaire du F.P.I, régulièrement convoqué après décision du Comité Central, prévu pour se tenir les 11, 12, 13 et 14 décembre 2014 a été contrarié et reporté unilatéralement par décision de justice, sur plainte de M. AFFI N’GUESSAN, président sortant.

Alors, les deux tiers (2/3) des Secrétaires Généraux de section, s’appuyant sur l’article 32 des Statuts et l’article 7 du Règlement Intérieur, ont pris l’initiative de convoquer un Congrès extraordinaire qui s’est tenu le 30 avril 2015 à MAMA.

Au cours de ce Congrès, et conformément à l’article 41 des Statuts du F.P.I, le camarade Laurent GBAGBO a été élu à 99,64% par les Assemblées Fédérales organisées à cet effet les 24 et 25 avril 2015.

Le Président élu a été dument investi par ledit Congrès extraordinaire.

Dans l’une de ses résolutions, le 3ème Congrès Extraordinaire du 30 avril 2015 a décidé de l’exclusion de M. AFFI N’GUESSAN et de l’interdiction à lui signifiée d’agir et de parler au nom du FPI. La notification de ces deux (2) décisions a été faite à M. AFFI N’GUESSAN par courrier le 8 mai 2015.

Au vu de ce qui précède, la mascarade de congrès organisée les 21 et 22 mai 2015 au Palais des Sports de Treichville par M. AFFI N’GUESSAN, l’ex-président exclu, n’est pas à mettre au compte du FPI. Les décisions issues de cette mascarade n’engagent donc que M. AFFI N’GUESSAN en tant que personne physique désireuse d’accompagner M. Ouattara à l’élection présidentielle à venir.

Les conclusions de cette parodie de congrès ne peuvent donc engager qu’une organisation politique autre que le Front Populaire Ivoirien.

Le Front Populaire Ivoirien se réserve le droit d’engager, en temps utile, toute action légale nécessaire pour préserver son image et son intégrité.

 

Fait à Abidjan le 22 mai 2015

Pour le FPI

Le Secrétaire Général par intérim,

porte-parole

 

Koné Boubakar

 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !