Confirmation des résultats à Séguéla : Le RDR réitère son attachement au respect des institutions. Un légalisme à géométrie variable! (Commentaire)

Le RDR, à l’issue des délibérations de la Chambre administrative de la Cour suprême, a fait une déclaration. Nous vous en proposons l’intégralité.

Vendredi 31 Mai 2013 - 02:01


Confirmation des résultats à Séguéla : Le RDR réitère son attachement au respect des institutions. Un légalisme à géométrie variable! (Commentaire)
La Direction du RDR vient d'être informée de la décision de la Chambre Administrative de la Cours Suprême de ne pas retenir la requête en recours du Secrétaire Général par Intérim, le Ministre Amadou Soumahoro pour les élections municipales de la commune de Séguéla. La Direction du RDR tient a réaffirmé son attachement au respect des Institutions de la République et au respect du jeu démocratique. Tout en félicitant le candidat désigné vainqueur par la Commission électorale indépendante, la Direction du RDR réitère sa confiance au Ministre Amadou Soumahoro pour l'excellent travail accompli en moins de 2 ans et lui rend hommage pour avoir hissé notre parti au premier rang des formations politiques de Côte d'Ivoire. Le long cycle des élections ayant pris fin, le plus important désormais c'est de mobiliser plus que jamais nos militants et l'ensemble des Ivoiriens pour accompagner le Président Alassane Ouattara dans la mise en ?uvre de son projet pour la Côte d'Ivoire. Les résultats obtenus par le RDR (élections législatives, municipales et régionales) présagent des succès de notre parti aux échéances futures, principalement celles de 2015.

Le Porte Parole Principal du RDR

Le Ministre Joel N'GUESSAN
Porte Parole Principal du RDR


Publié le vendredi 31 mai 2013  |  Le Patriote

                                               COMMENTAIRE


Le RDR montre, à travers cette déclaration, son légalisme à géométrie variable! Un parti irrespectueux des institutions, quand il se trouve dans l'opposition. Mais un parti attaché au respect des institutions quand il se retrouve au pouvoir par la force des armes. L'Histoire retiendra que Gbagbo a été élu président de la République le 23 octobre 2000, puis investi par la Cour suprême le jeudi 27 octobre 2007. Mais bien avant son investiture, le RDR lança un appel à ses militants à descendre dans les rues. Car selon le RDR, le pouvoir se trouvait dans la rue. Il fallait donc aller l"y chercher pour le remettre à Alassane Ouattara, comme si la rue était une institution qui fait et investit les présidents de la Rupblique en Côte d'Ivoire! Nous savons tous les graves violences que cette décision irresponsable du RDR a causées. Mais le RDR, parti aujourd'hui respectueux des institutions, ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin. Après l'échec de la rue, ce parti désigna une nouvelle "institution" pour lui donner le pouvoir. Le RDR choisit la voie armée pour arriver au pouvoir. Entre janvier 2001 et le 19 septembre 2002, le régime Gbagbo a été victime de plusieurs tentatives de coups d'Etat. Car pour le RDR les institutions démocratiques existantes ne méritaient aucun respect. La tentative du 19 septembre 2002 et toutes les conséquences qu'elle entraine jusqu'à ce jour, sont bien la preuve que le RDR ne respecte les institutions que lorsqu'il détient le pouvoir d'Etat! Le jour où ce parti retournera dans l'opposition, sans aucun doute, aucune institution ivoirienne n'aura de sens pour lui, il les foulera tous aux pieds.

ZEKA TOGUI




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !