Communiqué final de la réunion de crise du PDCI-RDA France / Europe

Samedi 27 Février 2016 - 01:26


COMMUNIQUE FINAL DE LA RÉUNION DE CRISE DU PDCI-RDA FRANCE/ EUROPE.
 

 


(Appel à la destitution du Président Bédié et la suspension de toutes les instances du PDCI jusqu'à nouvel ordre).

Le mardi 23 février 2016 de 19 heures à 22 h 30, sur convocation de messieurs Koffi Nestor, membre du bureau politique, Djé Kouakou membre du grand conseil et Joel Etien cadre journaliste, se sont réunis les infatigables et intrépides cadres, et militants du PDCI RDA France / Europe, dans le 18 eme arrondissement de Paris, pour réfléchir ensemble sur la crise que traverse leur parti.



Ordre du jour soumis à l'assemblée

1/ information
2/ création d'un comité de crise,
3/ appel de Paris
4/ divers.


Après un tour de table suivi de l'adoption de l'ordre du jour par l'assemblée, monsieur Joël Ettien, cadre dudit parti et maître de cérémonie, assisté de messieurs Nestor Koffi, cadre du bureau politique et Kouakou Djè jean Claude, cadre du comité des sages et du grand conseil ouvre la discussion.

La parole est donnée à messieurs Koffi Nestor membre du politique et Kouakou Djè membre du grand conseil pour expliquer les raisons de cette réunion crise.

Après plusieurs heures d'échanges houleux et enrichissants, la déclaration dite "Appel des militants du PDCI France/ Europe de Paris" a été approuvée à l'unanimité et est délivrée en ces termes:

Appel de Paris:
Vu, la façon cavalière dictatoriale et méprisante du président de notre parti par ses prises de décisions unilatérales .
Comme son appel du 17 septembre 2014 prenant à contre-pied les résolutions du 12 ème congrès souverain de 2012,

Tout comme la création de son nouveau parti RHDP , en sacrifiant toujours les intérêts du PDCi RDA sur l'autel au grand dam des vaillant(e)s .

Comme ses propos lors de la rencontre avec la jeunesse: "vous ne savez pas que le ministre Adjoumani est mon porte parole et celui du RHDP , sans un seul instant évoquer le nom de notre prestigieux et glorieux parti le PDCI RDA qui, pourtant a fait de lui l'homme incontournable sur la scène politique de notre pays?
Considérant tous ses actes et faits qui précédent constituent une entorse à notre statut qui régit notre PDCI RDA .
Considérant que ces pratiques sont aux antipodes de la démocratie pourtant définie dans notre statut,
Considérant que tout cela n'est pas en conformité avec notre statut et notre règlement intérieur.
Considérant que le dernier acte posé par monsieur Bédié constitue un abandon de poste donc une démission et un lourd manquement à ses devoirs de président du parti ce qui constitue une grave faute pour le bon fonctionnement de notre parti qui a été le premier mouvement panafricain de l'émancipation du peuple noir comme tel donc une valeur inestimable qui ne doit pas disparaître au gré de son président pour satisfaire la volonté d'un seul individu,
Considérant que monsieur Bédié s' érige en pharaon et n'a plus de respect pour sa base qui est pourtant le socle fondamental de notre grand parti.
Considérant violées à tout vent nos règles et valeurs menaçant ainsi la cohésion sociale au sein de notre mouvement
Considérant que depuis le 7 décembre 1993 au 15 février 2016, notre maison commune est prise en otage par monsieur Bédié qui règne en maître absolu sans partage au mépris de tous nos organes statutaires.
Vu, cette façon cavalière de gestion dangereuse qui vise à mettre en péril le bon fonctionnent de notre héritage commun, voire sa mort délibérément programmée .

Vu les éléments de duperie concernant l'alternance promise en 2020 d'après lui, selon le deale qui le lie à ses alliés sans foi ni loi en notre possession.
Considérant que cette façon de fonctionner dégrade l'image de notre parti, le discrédite et le met en cause pour la souffrance de notre peuple .

Considérant que trop c'est trop dans un climat qui est assez délétère suite à la crise poste électorale qu'a traversé notre pays avec les conséquences collatérales avec le procès de deux de nos compatriote détenus à la CPI , ce qui ne facilite pas le retour de la paix dans le psys laïque d'HOUPHOUET BOIGNY, que monsieur Alassane Dramane ouattara est en train de le dériver en pays résolument Islamique, aux antipodes des valeurs républicaines et laïques, qui sont des valeurs intrinsèques défendues par le PDCI RDA et le père fondateur .
Considérant que le PDCI RDA prend ses distances avec ses pratiques de barbaries, de violence et de la culture des armes contraires à ses idéaux .
Considérant que les organes statutaires , le conseil des sages et le conseil des disciplines dans un silence assourdissant ont failli à leur devoir statutaire au regard de la gestion calamiteuse et dictatoriale.

Le comité de crise dénonce , accuse, se démarque et prend ses responsabilités et décide à l'instar de monsieur Bédié ce qui suit:
1/ la destitution de monsieur Henri Konan Bèdié pour fautes graves mettant en jeu la vie du parti prévu dans notre statut.
Demande la suspension immédiate de toutes les instances sous l'ère Bédié et de sa gestion scabreuse.
Demande la démission des ministres qui se sentent encore PDCI RDA originel vision et idéaux de HB.
Demande la réhabilitation sans condition du Président HOUPHOUET BOIGNY dont nous nous réclamons tous et revendiquons avec beaucoup de fierté sans condition en disant haut et fort le PDCI RDA ou rien ceci est non négociable.
Demande à tous les élus de s'affirmer PDCI RDA et non RHDP.
Lance une Pétition pour un congrès extraordinaire à la maison du parti de Yamoussoukro le 18 octobre date anniversaire du président HB et lieu de sa dernière demeure pour recueillir son onction pour le succès de ce congrès .

Félicite la jeunesse, les femmes, les cadres, les doyens, les militants de base et tous les ivoiriens de bonne volonté qui soutiennent notre combat pour sortir notre grand parti du joug du pharaon.
Et remercie tous ceux qui nous soutiennent dans ce noble combat pour faire barrage à la mort programmée du PDCI RDA du père fondateur HB par le pharaon et ses suiveurs..

Vive le PDCI RDA pour que vive notre chère et tendre Côte d’Ivoire .

Fait à Paris le 23 février 2016
Pour le comité de crise

Président: Nestor Koffi membre du bureau politique, Kouakou Djè jean Claude 1er vice président membre du conseil des sages et membre du grand conseil
Joël Ettien chargé de la communication et porte parole du comité.
Tous les cadres et militants de base





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !