Communiqué du Front populaire ivoirien relatif à l’ouverture du procès de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale

Jeudi 7 Janvier 2016 - 07:44


Le Front populaire ivoirien informe le public qu’il a donné mandat aux Secrétaires Nationaux  :

1. Koudou Kessié Raymond  : Chef de délégation  ;
2. Abdon Bayeto  : Membre  ;
3. Koudou Claude  : Membre

pour le représenter à partir du 28 janvier 2016, au procès du Président Laurent Gbagbo à La Haye.
La délégation se tient à la disposition de tous les combattants de la liberté, de tous ceux qui sont épris de justice et de paix et de tous ceux qui promeuvent «  le droit à la différence  » et la liberté d’expression, pour que s’organise dans la communion leur présence à cette audience.
Le Front populaire ivoirien affirme qu’il part à cette audience dans la sérénité. Car la vérité a commencé à triompher au cours des longues années d’instruction du dossier. En effet, là où les artisans du complot contre Laurent Gbagbo voulaient organiser sa condamnation avant tout procès, le déroulé des fait a déjà montré les incohérences de la procédure.
Mais au lieu que le doute profite au Président Laurent Gbagbo pour obtenir sa libération conformément à la règle, c’est l’exception qui a été retenu de le maintenir en prison.
Il faut dire que dans l’histoire des relations internationales, c’est la première fois qu’une guerre est faite à un Etat à l’occasion d’un contentieux électoral.
Le Front populaire ivoirien en appelle donc à la vigilance de tous les démocrates et de tous les progressistes du monde entier, pour faire barrage à cette imposture contre Laurent Gbagbo, qui est en réalité un démocrate confirmé. Dans un monde menacé par des militants intégristes, dont l’audience croît malheureusement à cause des frustrations qui se multiplient, le Font populaire ivoirien attend que la justice passe pour prononcer la relaxe de Laurent Gbagbo.
Il faut noter par ailleurs que depuis le début de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, le peuple ivoirien en harmonie avec la vision de Laurent Gbagbo, montre à chaque occasion qui lui est donnée, que Laurent Gbagbo est la clé de voûte de la réconciliation nationale en d’Ivoire.
On doit donc retenir que maintenir Laurent Gbagbo hors de son pays, dans l’espoir pour ses adversaires de le faire oublier, se heurte à la volonté du peuple de Côte d’Ivoire malgré l’embastillement auquel il est en proie.
La répression tout azimut ayant produit l’effet inverse de l’attente des oppresseurs, le Front populaire ivoirien rappelle que la solution de la crise ivoirienne reste l’ouverture d’un dialogue politique, comme cela est prôné sur les différents théâtres de crise, à travers le monde.

Fait à Paris, le 5 janvier 2016

Pour le Front populaire ivoirien et par délégation,
Claude Koudou
Secrétaire National chargé de la Communication et du Marketing politique




 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !