Communiqué de protestation et de condamnation suite à la déclaration de Jean Enoc Bah.

Jeudi 20 Août 2015 - 12:47


Joel Etien (Représentant de Kouadio Konan Bertin( KKB)-France
Joel Etien (Représentant de Kouadio Konan Bertin( KKB)-France
Dans une déclaration audio-visuelle du mardi18Aout2015,surlachaîne« eventsnews à Paris », monsieur Jean Enoc Bah, signataire de la charte de la Coalitionnationalepour le changement (CNC) et donc membre du présidium, s’en est pris à messieurs Charles Konan Banny et Bertin Kouadio Konan(KKB),concernant leurs candidatures à l’élection présidentielle de 2015.
Il convient de rappeler au sieur Jean Enoc Bah qu’il existe une coordination de la CNC en France dirigée par Joel Etien. Vu que les enjeux sont énormes pour notre pays et dans l’esprit de préserver la cohésion au sein de la CNC, la convenance commande un minimum de concertation avec les animateurs locaux dès lors qu’il s’agit d’évoquer la structure dans des prises de position.
Nous voulons donc ici condamner avec la plus grande énergie les agissements de Jean Enoc Bah qui ne s’exprime qu’en son propre nom puisqu’il n’a pas été mandaté.
Par ailleurs, nous ne comprenons pas ce qui motive une telle sortie àl’étrangeretence moment précis.D’autre part,nous attirons l’attention de nos leaders politiques Africains en général et Ivoiriens en particulier que l'extérieur n’apporte aucune bénédiction à leurs ambitions.
Nousrappelonsqu’encréantlaCNC,lesacteursdel’oppositionambitionnentdeprendre le pouvoir d’Etat et l’exercer. Il serait donc mal indiqué de laisser Alassane Dramane Ouattara seul en lice.
En la candidature de messieurs Charles Konan Banny et Kouadio Konan Bertin(KKB) il n’y a aucune trahison,si trahison doit y avoir,elle viendrait certainement de Jean Bah Enoc qui a préféré s’exprimer à Paris(France).
Cette attitude de Jean Enoc Bah que nous déplorons, est irresponsable pour un vice-président de la CNC. Elle ne repose sur aucunfondementetnepeutavoirpourseul objet que de déstabiliser la CNC et de discréditer nos deux potentiels candidats.
Nous osons croire qu’il s’agit d’un dérapage passager qui ne saurait se muer en dérive. Tout de même, cet acte grave ne devrait plus se reproduire parce que les Ivoiriens ne sont plus au stade de la plaisanterie.C’est pourquoi nous demandons aupeupleIvoirien de rester serein et de ne céder à aucune panique,car le boycott n’a jamais profité aux partis de l’opposition en Afrique.
Fait à Paris, le 19 août 2015
Liadé Gnazégbo(Représentant de Charles Konan Banny-France)
Joel Etien (Représentant de Kouadio Konan Bertin( KKB)-France




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !