Communiqué de condamnation suite aux arrestations des leaders du Front du refus ( Par le PDCI Rda version et vision Félix Houphouet-Boigny)

CIVOX.NET
Dimanche 6 Novembre 2016 - 16:14


C'est avec une grande indignation et beaucoup de consternation que le Comité de Crise  PDCI RDA TOUJOURS France version et vision FHB apprend encore l'arrestation des leaders politiques du front du refus.
 
Nous venons par ce communiqué, condamner avec force et énergie, cet acte odieux et barbare qui ne cadre pas avec les valeurs de l'houphouetisme.
 
En se comportant ainsi, le RHDP confirme sa définition d'être le rassemblement des hauts destructeurs de la patrie.

Le RHDP et ses dirigeants sont des dictateurs et des voyous sans foi ni loi qui ne règnent que par les armes en vue d'intimider le peuple ivoirien.
 
Ivoiriennes, ivoiriens, c'est notre destin qui est en jeu, donc c'est une défiance qui doit nous galvaniser pour dénoncer ces arrestations d'intimidation, même si ces leaders sont libérés mais l'acte de leur arrestation est consommée. Nous devons poursuivre avec ces leaders de la lutte de la libération de nos libertés confisquées par le RHDP qui dévaste tout sur son passage pour ne jamais reconnaître le droit à la différence , et vouloir coûte que coûte imposer la loi de la pensée unique à notre patrie en ce 21éme siècle .
 
Nos interpelons M. Aimé Henri Konan Bédié de prendre toutes les mesures pour retirer le PDCI RDA de ce bourbier où ces alliés venus pour servir des intérêts extérieurs plutôt que de se mettre à la disposition des ivoiriens, l'y contraignent. Combien de fois, nous attirons l'attention de M. Bédié que le pays court de graves dangers?
 
Monsieur Bédié a et aura une lourde responsabilité dans le climat délétère que traverse notre pays, et pour cause, ce sont ses différents appels de Daoukro qui donnent la caution à cette dérive dictatoriale du régime dans sa gouvernance autocratique totalitaire et répressif .
 
L'houphouetisme est l'art du dialogue. Dans son règne, le président avait mis de côté son orgueil et a su reculer quand le peuple ne suit pas un projet tel que démontrer par son désintéressement voire son barrage lors du récent référendum, dont nous, peuple souverain n'en voulons ni aujourd'hui ni demain.
 
Peuple de Côte d’Ivoire , s'arrêter, c'est cautionner cette dictature et se désolidariser de ceux qui ont pris fait et cause pour notre liberté et le bonheur pris en otage par le RHDP minoritaire de plus en plus qui est passé de 11% lors des présidentielles d'octobre 2015 à 5% un an seulement à ce référendum.
 
Peuple, levons nous donc comme le Burkina pour réécrire notre histoire.
Vive la Côte d’Ivoire debout, à la recherche de la vraie réconciliation pour une paix durable dans une vraie démocratie apaisée pour son développent radieux et inclusif.
Soyons donc fermes dans nos engagements.
Aussi, une révolution ne demande pas d'autorisation et la lutte ne s'arrête pas tant, que le peuple, n'a obtenu gain de cause.
La peur a changé de camp. Demandons instamment à M. Bédié de faire pression pour nous éviter une autre guerre civile, dont il sera responsable.
Une minorité de 5% ne peut pas prendre indéfiniment la majorité de 95% en otage.
Peuple de Côte d'Ivoire, nous tenons notre pouvoir par le bon bout aucune intimidation d'un régime en agonie ne doit pas nous arrêter car notre salut en dépend.
Courage, courage, courage , la victoire est là. Haut les coeurs!!!
 
                                                                                Joël ETTIEN




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !