Coalion au pouvoir en Côte d’Ivoire: ça ne va pas entre le Pdci et le Rdr

Mardi 5 Juin 2012 - 07:35


Coalion au pouvoir en Côte d’Ivoire: ça ne va pas entre le Pdci et le Rdr
Il y a un malaise profond au rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), principalement entre le Pdci-Rda d’Henri Konan Bédié et le Rdr d’Alassane Dramane Ouattara. La réunion du bureau politique du Pdci, tenue, samedi dernier, au siège dudit parti à Cocody, l’a exposé au grand jour. Au sortir de son conclave, la haute instance du vieux parti, s’est prononcé, clairement, en faveur d’une rupture d’avec les agissements du Rdr avec qui, «il cogère», le pouvoir. A cet égard, le communiqué final a relevé des dysfonctionnements. Par exemple, les responsables du Pdci ont mis le doigt sur la question électorale qui, on s’en souvient, a suscité des affrontements violents entre les militants du Pdci et du Rdr dans certaines localités. «Le bureau politique demande instamment la rectification du découpage électoral manifestement trop favorable aux régions du nord, en dépit de leur faible poids démographique», écrit le Pdci-Rda. Le parti dirigé par Bédié recommande, par ailleurs, plus de concertation entre les alliés afin que chaque membre se retrouve dans les décisions prises au nom du Rhdp. Le Pdci va plus loin en invitant Bédié entreprendre des démarches auprès de Ouattara afin que le principe de la gestion participative et inclusive des affaires de l’Etat soit respecté pour les partisans des deux alliés. «Chaque structure administrative, chaque entreprise publique doit être le creuset de la diversité et de la richesse de l’unité nationale», souligne le communiqué final. Une allusion voilée à la politique de «rattrapage ethnique» appliquée par Alassane Dramane Ouattara. Par ailleurs, le Pdci s’oppose à l’amendement annoncé par Ouattara du texte de loi sur le foncier rural. Les responsables du vieux parti recommandent plutôt l’application effective de la loi en vigeur. La haute instance du Pdci exige l’équité et l’égalité des citoyens à l’accès aux emplois supérieurs et publics ; la réduction du coût de la vie par la répression des fraudes, le respect des règles et principes de la libre concurrence ; la restitution des biens privés confisqués et l’indemnisation des victimes de guerre. Le parti de feu Félix Houphouët-Boigny demande le rétablissement de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national et la mise en oeuvre effective de la politique de démobilisation désarmement et réinsertion (Ddr). Il apparaît clairement que le Pdci n’est pas satisfait de sa collaboration avec le Rdr d’Alassane Ouattara.

César Ebrokié
ebrokie2@yahoo.fr

Source: Notre voie N°4146 du lundi 4 juin 2012




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !