Ceci n'est pas un scoop peut être une réflexion, surement une interrogation. Par MAMADOU BEN SOUMAHORO

Dimanche 19 Octobre 2014 - 08:32


Chassé-croisé à Seoul de 2 Chefs d’Etat  : Alassane Dramane Ouattara, Président de la République bananière de Cote d’Ivoire et Nicholas Sarkozy de Nagy Bocsa, ancien Président de la République Française. Alassane Dramane Ouattara est riche comme crésus pour avoir pillé le trésor Ivoirien, Nicholas Sarkozy est à la tête d’un parti politique ruiné et empêtré dans des affaires judiciaires sordides. Sarkozy n’est plus au pouvoir. Mais Ouattara est devenu Président grâce à son action personnelle. Il s’est servi de l’autorité de l’Etat Français pour écraser le pouvoir de Laurent Gbagbo sous les bombes de ses hélicoptères en Avril 2011, en s’appuyant sur les principes de la <<Françafrique>>  : pour mémoire, Robert Bourgi homme-lige et conseiller spécial de Nicholas Sarkozy est le symbole vivant de ce système de grave corruption et de spoliation de l’Afrique. Il est aussi homme actif, transporteur de valises de CFA au profit de l’Elysée et fier de l’être, quand ce n’est pas Ziad Takieddinne, homme d’affaires Libanais qui s’est grillé les ailes dans l’affaire du financement de la campagne 2012 de Nicholas Sarkozy par le guide Mouammar Kadhafi. Cette piste-là a été mise au jour par MEDIAPART et par la Presse Française. A l’évidence les échanges frauduleux ne peuvent plus se faire selon la méthode DJEMBE-VALISES-CFA-ELYSEE. Hors, tout le monde sait que Nicholas Sarkozy de Nagy Bocsa a de nouvelles ambitions en France qui attendent d’être financées. Tout le monde sait aussi que Alassane Dramane Ouattara doit un retour d’ascenseur à son <<ami>> à qui il doit tout. Et c’est là que les 2 compères retrouvent leur instinct mafieux. Alassane Dramane Ouattara s’invente une visite officielle en Corée du Sud pour remercier Mr Choi de ses basses œuvres de Représentant de la Communauté Internationale (ONUCI) dans la crise postélectorale 2010-2011. Il n’a échappé à personne que cette visite en Corée du Sud était de la poudre aux yeux, un prétexte. La vraie raison du voyage était ailleurs. Sinon comment expliquez-vous qu’au cours de la même semaine, Nicholas Sarkozy est prié de se rendre dans le même pays pour y donner une conférence rémunérée  ? Cette dangereuse coïncidence ne doit rien au hasard. Le chemin de la Françafrique passe désormais par l’Asie. Ne trouvez-vous pas bizarre que Alassane Dramane Ouattara soit parti de Séoul en laissant derrière lui son plus fidèle et familial homme de confiance  ? On peut oser deviner sans malice que le rôle de ce membre de la famille Ouattara était de remettre les précieuses valises à Nicholas Sarkozy. Bien entendu, le plan prévoyait que les 2 escrocs ne devaient en aucun cas se rencontrer. Ni vu, nu connu. A nous l’UMP nouveau, à nous la Présidence de la République Française en 2017.

 

MAMADOU BEN SOUMAHORO
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !