Candidature unique Le front de refus demeure contre Ouattara

Le front du refus contre la candidature unique de Ouattara avec la caution de Bédié s'organise à Yamous - soukro, la ville natale d'Houphouët Boigny, le fondateur du PDCI. Le Cercle de Réflexion pour la candidature du PDCI (CRC-PDCI) dont les responsables avaient été interpellés dernièrement à Yamoussoukro annonce qu'il présentera le candidat du PDCI pour la présidentielle de 2015 à la convention du PDCI en décembre…

Mercredi 26 Novembre 2014 - 07:23


Candidature unique Le front de refus demeure contre Ouattara
Le front du refus contre la candidature unique de Ouattara avec la caution de Bédié s'organise à Yamoussoukro, la ville natale d'Houphouët Boigny, le fondateur du PDCI. Le Cercle de Réexion pour la candidature du PDCI (CRC-PDCI) dont les responsables avaient été interpellés dernièrement à Yamoussoukro annonce qu'il présentera le candidat du PDCI pour la présidentielle de 2015 à la convention du PDCI en décembre… Dans un entretien accordé à eventnewstv, au lendemain de la libération de leurs camarades arrêtés à Yamoussoukro pour avoir dit « non » à l’appel de Daoukro, M. Tchel-Bi Lahoré Ghislain, secrétaire général et porte-parole du CRCR-PDCI (Cercle de réexion pour la candidature du PDCI) a indiqué que leur mouvement présentera un candidat pour affronter Ouattara aux élections de 2015. La présentation de ce dernier aura lieu dans les premières semaines du mois de décembre. « Il y a beaucoup de cadres dans notre parti le PDCI. Il y a des velléités de candidatures, notamment celles de Essy Amara, Kouadio Konan Bertin dit KKB, et autres. Il y a assez de cadres que nous pouvons présenter comme candidat. Je puis vous rassurer que début décembre, nous allons présenter très bientôt le candidat du PDCI, lequel sera le candidat pour la convention », a révélé Tchel-Bi. Avant d’ajouter vouloir se battre pour que l’appel de Daoukro ne soit pas accepté au congrès. Se prononçant enn sur larrestation du chargé de communica - tion et un jeune militant du CRC-PDCI, le 15 novembre dernier à Yamoussoukro, Tchel-Bi soutient que les membres de leur mouvement ne se laisseront jamais intimider. « On cherche à nous convaincre par la baïonnette. Le document que nous avons distribué n’est pas un tract. Il est bel et bien signé et les auteurs sont bien identiés. C’est un document qui dit que l’appel de Daoukro n’est pas conforme aux textes de notre parti. Il s’agit pour nous de partager la pertinence de notre position avec les leaders de notre parti. Nous sommes indignés de cette arrestation, surtout du procès verbal qui mentionne incitation à la violence », a indiqué le secrétaire général du CRC-PDCI.
 
Isaac Kone
isakone@yahoo.com
Source: Aujourd’hui / N°775 du 25 novembre 2014




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !