Candidature à la présidence du FPI: Est-ce que c’est bon pour Gbagbo ?

Mercredi 8 Octobre 2014 - 05:49


La rumeur courrait depuis un certain temps. notamment, dans certains cercles du FPI ainsi que sur les réseaux sociaux, sans que personne ne prenne véritablement l’idée au sérieux. mais depuis samedi dernier, à mama, dans le village natal du président Laurent Gbagbo, dans la commune de Ouragahio, et par la voix du fédéral FPI de Sinématiali, Soro Kelforna, qui s’est présenté comme le porte-parole d’une quarantaine de secrétaires généraux de fédération, l’information est désormais officielle. Certains fédéraux du fpi seraient si- gnataires d’une pétition proposant la candidature du président Laurent Gbagbo à la présidence du parti à la rose à l’occasion du prochain congrès ordinaire prévu pour la mi-décembre 2014. Argument principal évoqué dans la pétition, « la cohésion du parti étant fragilisée depuis le 04 juillet dernier, seul le président Gbagbo peut fédérer toutes les énergies. Donc il doit être le président du parti ». Hier, les réactions à la déclaration du fédéral Soro étaient toutes aussi nombreuses que divergentes. Bien entendu, les partisans du tout sauf Affi ont applaudi des deux mains. Croyant détenir, cette fois-ci, l’arme fatale contre le président du parti qui ne cache pas son intention de se succéder à lui-même. Pour eux, Gbagbo étant le fétiche du parti, au mieux son poulain Affi va s’effacer pour éviter d’être accusé de vouloir tenir tête au père. Au pire, ils pourront obtenir le ralliement des congressistes pour infliger une « correction » à Affi n’Guessan. Voila pour le projet. mais qu’en est-il de sa faisabilité  et de sa pertinence ? en effet, si les textes du FPI, notamment l’article 12 des statuts, stipulent qu’ « à l’occasion des élections au sein du parti, tout militant à le droit de proposer un candidat », le même article dit aussi que tout militant à le droit « de critiquer les candidats ou demander le retrait de candidatures dans le délai de dix jours à compter de la publication de celles-ci ». Dans le cas de la présidence du parti qui est un organe de direction, le même article dit que la demande de retrait est adressée au Comité de contrôle.  en clair, si le fédéral Soro et ses amis ont le droit de proposer le président Gbagbo, d’autres militants ont le droit de demander le retrait de sa candidature. Ça c’est au niveau des textes du parti relativement au principe de proposition de candidatures. et ceux qui ne veulent pas que le nom du président Gbagbo soit utilisé par certains militants à des fins de promotions individuelles ne manquent pas d’arguments. A commercer par la faisabilité pratique de l’opération. en effet, même si le président Gbagbo est proposé, com- ment va-t-il faire acte de candidature ? Parce que, à la vérité, quelqu’un peut vous proposer sans que l’affaire ne vous intéresse. Dans ce cas, vous déclinez tranquillement l’offre en remerciant gentiment ceux qui ont pensé à vous. C’est pourquoi, généralement, quand quelqu’un est proposé par un tiers, on lui donne la parole pour qu’il dise si oui ou non il est d’accord avec la proposition. Dans le cas d’espèce, le président Gbagbo étant détenu à La Haye, comment va-t-il faire acte de candidature ? mais, tout ce débat, c’est au niveau de la forme. Quand on aborde la question au fond, on est bien obligé de se demander ce que veulent vraiment les promoteurs de cette idée. ont-ils l’accord explicite du président Gbagbo pour agir comme ils le font ? Si oui, peuvent-ils en apporter une preuve indiscutable ? Veulent-ils vraiment que le président Gbagbo sorte rapidement de là où il est ? en effet,  depuis la crise posté- lectorale, le président Laurent Gbagbo demande qu’on lui dise qui a gagné les élections. il l’a dit à La Haye. Parce que pour lui, et pour tous ceux qui le soutiennent sincèrement, c’est lui le vainqueur de l’élection présidentielle de novembre 2010. il est donc détenu en tant que président réélu de la république de Côte d’ivoire. une fonction incompatible, au regard de notre Constitution, avec celle de chef de parti. en décidant de faire de lui, le président du fPi, le fédéral Soro et ses amis sont-ils arrivés à la conclusion que le président Gbagbo a perdu les élections et qu’il peut maintenant revenir prendre la tête du parti ? et puis, si par extraordinaire, le projet prospérait, comment de la Cpi, le président Gbagbo gèrerait-il concrètement le parti ? Pour esquiver la question, certains avancent l’idée d’un intérimaire. mais pourquoi le parti se contenterait- il d’un intérimaire alors qu’il peut se doter d’un président pleinement légitimé par le congrès ? et puis, quelle serait la légitimité de cet intérimaire et par quel mécanisme sera-t-il désigné? A la vérité,  il faut dire les choses clairement. en voulant avoir la tête d’Affi à tout prix, ses adversaires sont, en réalité, en train de travailler contre le président Laurent Gbagbo, le fpi et la Côte d’ivoire. Parce qu’ils savent très bien que le régime ouattara et la communauté internationale qui détiennent le président Gbagbo ne demandent que ça. fatou Bensouda, la procureure de la CPi, aura beau jeu d’imputer toutes les petites crises en Côte d’ivoire au président Gbagbo pour demander sa condamnation. en effet, il suffit que le président Gbagbo soit désigné officiellement président du parti, pour que le régime ouattara infiltre la moindre manifestation du fPi, organise des casses et envoie les vidéos à La Haye. non, il faut être sérieux. Le président Laurent Gbagbo a beaucoup donné au fPi et à la Côte d’ivoire. Pascal  Affi n’Guessan et ceux qui le soutiennent sont déterminés à se battre de toutes leurs forces pour faire vivre le fPi et obtenir le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’ivoire. Parce qu’il est franchement affligeant de faire croire, comme certains militants tentent de le faire croire, qu’un parti comme le fPi n’a personne pour prendre la tête du combat pour la libération du président Gbagbo. et que c’est lui encore qui doit se battre depuis la prison pour sa propre libération.

Guillaume t. Gbato

Source: Notre voie n° 4832 du mardi 7 octobre 20144




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !