Campagne de diabolisation : Pourquoi Affi s’attaque à Stéphane Kipré

CIVOX.NET
Mardi 28 Juin 2016 - 08:36


Affi N'Guessan
Affi N'Guessan
  Les nostalgiques des attaques gratuites croient atteindre leur objectif en s’attaquant au président de l’Union des Nouvelles Générations (UNG), Stéphane Kipré sur les réseaux sociaux. Mais c’est peine perdue, parce que le combat pour lequel il se bat aux côtés du président du président Laurent Gbagbo va largement au-delà des intérêts égoïstes de ceux qui ont trahi la lutte. 

Le réseau du dénigrement et des attaques gratuites est à nouveau activé par les ennemis du président Laurent Gbagbo qui utilisent toutes sortes d’artifices pour s’attaquer à ceux qui militent pour ce noble combat de la souveraineté qu’il mène dans la dignité. Une véritable foire aux injures de bas niveau a été ouverte la semaine dernière, où la face visible de cet iceberg se trouve être une vidéo publiée par un confrère de la place, dans laquelle, un certain Johnny Patchéko, connu pour être un mercenaire cyber activiste s’en prend sans raison au président de l’Union des Nouvelles Générations (UNG), Stéphane Kipré. Cette campagne de haine contre Stéphane Kipré ne date pas d’aujourd’hui. Elle tire ses sources de l’éclatement de la crise qui secoue le parti fondé par le président Laurent Gbagbo. Malgré le soutien du pouvoir d’Abidjan, Affi N’guessan désavoué par la majorité des militants n’a pas réussi à neutraliser ses adversaires internes qui finalement ont pris le dessus sur lui. Du coup, dans l’entendement d’Affi N’guessan, la forte résistance qui l’a ébranlé au point de se dévoiler comme un collaborateur avéré du régime Ouattara provient de certaines personnalités de l’entourage du président Laurent Gbagbo. Pour lui, Stéphane Kipré est celui-là qui aide ses adversaires de résister. Le président de l’UNG pour son engagement sans faille aux côtés du président Laurent Gbagbo est donc la cible privilégiée d’Affi, le chef désigné de l’opposition, qui manœuvre insidieusement pour se venger de lui. Ces mercenaires utilisés pour produire cette vidéo publiée au mépris des règles élémentaires du métier du journalisme, dans le journal chargé de faire sa propagande, répond parfaitement à son plan de déstabilisation de Stéphane Kipré. L’on se demande comment un journal de plus de vingt années d’expérience dans ce métier peut-il tomber aussi bas en publiant une vidéo sans prendre la peine de contacter les personnes mis en cause ? Rien d’étonnant puisqu’ils sont en mission pour Affi N’guessan pour nuire à tous ceux qui se dressent contre sa forfaiture. D’ailleurs la coïncidence est très flagrante entre la publication de cette vidéo et la tournée européenne d’Affi N’guessan. Des informations concordantes indiquent que le chef de l’opposition désigné a déjà reçu ses mercenaires cyber activistes recrutés pour sa cause, depuis qu’il séjourne en France. Après avoir perdu le terrain politique au profit de ses adversaires, la seule voie qui reste désormais à Affi et ses mercenaires, c’est la haine, le dénigrement et les invectives inutiles. Cette voie est celle des hommes faibles qui traduit son état d’âme. Et Affi démontre à travers cette campagne de diabolisation de Stéphane Kipré qu’il est aux abois. Le président de l’UNG l’a déjà fait savoir. Il reste et imperturbable face à cette campagne de diabolisation contre sa personne, parce que selon lui, il n’a pas d’énergie à gaspiller ni de temps à perdre pour répondre à ce genre de bassesses. Il a exprimé sa fidélité au président Laurent Gbagbo et son engagement au combat pour la souveraineté et la dignité qu’il mène. Il entend rester dans cette posture jusqu’à la victoire finale qui se soldera par la libération du président Laurent Gbagbo qui n’est plus loin. 
Serge A. Badet     




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !