Business et politique: L’ex-rébellion angolaise renaît sous Ouattara

Mardi 4 Février 2014 - 06:39


L’ex-chef rebelle Jonas Savimbi décédé dans son fief de Huambo. (Ph. d’archives)
L’ex-chef rebelle Jonas Savimbi décédé dans son fief de Huambo. (Ph. d’archives)
Tombée en disgrâce sur les bords de la lagune Ebrié à l’arrivée au pouvoir de Laurent Gbagbo, l’ex-rébellion angolaise de feu Jonas Savimbi est en passe de refleurir sous le régime Ouattara. C’est La Lettre du continent qui livre l’information dans son édition N°675 du 29 jan- vier 2014. « Secrétaire général de l’Unita et fils aîné de l’ancien leader de la rébellion angolaise Jonas Savimbi, Rafael Savimbi mobilise les hommes d’affaires angolais proches de l’ancienne rébellion pour monter un projet de construction d’une cimenteie à Korhogo ou Ferkessédougou, dans le nord de la Côte d’Ivoire », révèle d’entrée la publication. Avant de préciser : « Après un entre- tien en décembre (2013, ndlr) à Abidjan avec le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, Rafael Savimbi a dépêché mi-janvier en Côte d’Ivoire son bras droit Luis Kequn pour poursuivre les négociations avec les autorités ». Avec un investissement de 15 milliards fcfa comme le souligne La Lettre du continent, ce projet porté par des cadres de l’ex-rébellion armée angolaise pourrait démarrer effectivement durant cette année 2014, a-t-on appris, de sources proches du régime Ouattara.
Ce retour en grâce de l’ex-ré- bellion angolaise pourrait être source d’inquiétude dans les relations entre l’An- gola et la Côte d’Ivoire. La rébellion angolaise utilisait Abidjan comme l’une de ses places fortes en Afrique sous le régime d’Houphouët-Boigny qui en était d’ailleurs perçu comme un des princi- paux parrains. Son représentant en Afrique de l’Ouest, Kakumba Marques et tous les membres de l’Unita bénéficiaient du passeport ivoi- rien. Le chef rebelle Jonas Savimbi était reçu comme un chef d’Etat en Côte d’Ivoire et des journalistes ivoiriens étaient régulièrement reçus à Huambo, fief de Jonas Savimbi, où certains étaient cadeautés de pépites de diamant. Evidemment les relations entre Abidjan et le régime angolais  d’Edouard Dos Santos étaient très exécrables. La Côte d’Ivoire figurait sur la liste des pays ennemis de l’Angola. Quelques mois après son élection à la tête de la Côte d’Ivoire en octobre 2000, Laurent Gbagbo s’est engagé dans la normalisation des re- lations entre notre pays et l’Angola. Lors d’une visite mémorable à Luanda en 2001, le président Gbagbo avait déclaré que la Côte d’Ivoire refusait de servir de base-arrière à la déstabilisation d’un autre pays. Dès lors, il avait mis fin à tous les privilèges accordés par les précédents régimes aux rebelles de l’Unita. Entre autres, il avait retiré tous les passeports ivoiriens aux représentants de l’Unita qui en usaient pour parcourir le monde. Il n’a pas fallu longtemps pour que la rébellion angolaise prenne fin avec la mort de son leader historique, Jonas Savimbi. Et les relations entre la Côte d’Ivoire et l’Angola se sont naturellement améliorées. Elles étaient si excellentes que le régime Gbagbo avait ouvert le capital de la Société ivoirienne de raffinage (SIR) à la société nationale angolaise de pétrole. L’Angola étant l’un des plus grands producteurs de pétrole en Afrique. La chute de Laurent Gbagbo sonne-t-elle la remise en cause de cette politique de rapprochement ?  Assistons- nous au retour en force de l’ex-rébellion angolaise avec le retour au pouvoir des « héritiers » de Félix Houphouët-Boigny ? Rien n’est moins sûr. Ce que l’on sait par contre, c’est que la rébellion ivoirienne de 2002 qui a porté M. Ouattara au pouvoir n’a eu de cesse d’accuser le régime de Luanda de soutenir Laurent Gbagbo matériellement et militairement. Ce que le Pouvoir angolais avait toujours démenti. Et-ce le temps de la revanche pour Ouattara ?  

Didier Depry
didierdepri@yahoo.fr

Source: Notre Voie N°4632  du lundi 3 février 2014





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !