Bulletin unique ou multiple au référendum ? La CEI 2 fois étouffée en 24 heures

Samedi 22 Octobre 2016 - 00:00


Le Mardi à 10h, la CEI avait convié la presse nationale et internationale à un point de presse pour rendre public un communiqué. Mais des divergences graves au sein du bureau de la commission électorale ont fait reporter la lecture du communiqué et, en lieu et place, une réunion élargie à tous les 17 membres de la CEI a été convoquée pour 14h30. Cette nouvelle réunion aura duré jusque tard dans la nuit pour voir pondre un autre texte autour duquel, une fois de plus, le consensus n’a pu se dégager.

 

Dans sa première déclaration, la CEI voulait dégager toute responsabilité par rapport aux déclarations sur la Radio ONUCI-FM de Monsieur Sourou Koné, représentant du Chef de l’Etat au sein de la commission. Il s’était en effet autorisé une annonce solitaire qui récusait le choix du bulletin unique pour le scrutin référendaire contrairement aux dispositions de la loi électorale. Mais les autres membres de la CEI sachant qu’en cela il s’était fait le porte-voix du gouvernement, entendaient remettre les choses dans l’ordre en déclarant publiquement que « toute déclaration contraire au choix du bulletin unique » n’engage que son auteur. Les discussions ont été très houleuses et n’ont pas permis de rendre public ce premier texte.

 

La seconde réunion, ouverte cette fois-ci aux autres membres, a produit quant à elle un autre communiqué presque laconique, mais lui non plus ne sortira pas des tiroirs de la commission électorale parce que certains des membres, en mission commandée par Ouattara, ne supportent pas d’y voir toute allusion faite au gouvernement pour le bulletin multiple illégal.

Ci-dessous les 2 communiqués de la CEI étouffés par le régime.

 

 

 

 

 

La Déclaration étouffée le 18 octobre

 

DECLARATION DE LA COMMISSION ELECTORALE

INDEPENDANTE RELATIVE AU CHOIX DU BULLETIN DE VOTE

POUR LE REFERENDUM DU 30 Octobre 20160

Date: Mardi 18 Octobre 2016

Heure: 10 H 00

Lieu: Siège de la CEl

 

Mesdames et Messieurs,
Chers Amis journalistes,

 

Merci d'avoir répondu nombreux à notre invitation.

La Commission Électorale Indépendante vous a conviés à la présente rencontre, en vue d'informer l'opinion nationale et internationale, et en particulier, tous les électeurs sur le choix opéré au cours de ses délibérations, quant au bulletin de vote devant servir pour le référendum, dans la perspective de lever toute équivoque.

 

Mesdames et Messieurs,

Il convient de noter pour de bon, que conformément à ses prérogatives, la Commission Electorale Indépendante a proposé l'utilisation du bulletin unique dans son projet de décret portant
spécifications techniques des matériels et documents électoraux.

 

Cette décision a été prise au cours de la réunion de la Commission
Centrale t
enue le jeudi 06 octobre 2016, de 11 heures 35 minutes à
21 heures 20 minutes. Un modèle de spécimen du bulletin unique a
mêm
e été valià cette occasion.

 

Il n'a donc jamais été question de bulletins multiples, et cela n'a
aussi jamais fait l'objet de discussions au Bureau
, encore moins en
Commission Centrale.

 

En conséquence, toute déclaration contraire au choix du bulletin
uniqu
e par la Commission Electorale Indépendante pour le référendum du 30 Octobre 2016, n'engage que son auteur.

 

Par ailleurs, il est également bon de préciser que pour la
campagne
, la Commission Electorale Indépendante a proposé
dans son dispositif une durée de dix jours de campagne, allant du
19
au 28 octobre 2016.

 

Pour la suite, une réunion de la Commission Centrale de la
Commission Electorale Indépendante se tiendra cet après
-midi à
14 heures 30 minutes.

 

 

Mesdames et Messieurs,

 

Tel est le message que la Commission Électorale Inpendante
te
nait à vous délivrer.

Merci à toutes et à tous.

 

 

La Déclaration étouffée le 19 octobre

 

POINT DE PRESSE DU 18 OCTOBRE 2016

 

Bonjour Mesdames et Messieurs,

Chers amis journalistes

 

La présente rencontre, à laquelle vous a convié la Commission Indépendante Electorale, vise essentiellement à apporter des clarifications, au vu de certains propos rapportés dans la presse, quand au bulletin de vote pour le référendum du 30 octobre 2016.

 

En effet, il convient de noter que le Gouvernement n’ayant pas retenu la proposition à lui faite par la CEl, a décidé par décret pris en Conseil des Ministres que le référendum du 30 octobre 2016, se fera au moyen de bulletins de vote multiple.

 

Il en est de même de la durée de la campagne référendaire, fixée, également par décret, à une semaine. Par ailleurs, la CEl voudrait vous informer qu'elle s'attèle à la bonne organisation de ce scrutin.

 

Mesdames et Messieurs,

Tel est le message que la Commission Électorale Indépendante
tenait
à vous délivrer.





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017