Bravo,Charles Konan Banny,vous avez démantelé la technologie biométrique des doublons de Ouattara et la CEI.

Mercredi 21 Octobre 2015 - 01:08


Liadé Gnazégbo, Président du comité de Soutien Charles Konan Banny-France
Liadé Gnazégbo, Président du comité de Soutien Charles Konan Banny-France
Des contributions fusent de partout pour discréditer l'attitude de Monsieur Banny, lui reprochant d'être entré en campagne, aidant ainsi le régime dictatorial d'Abidjan sans le savoir.
Personnellement, nous sommes convaincus que si Monsieur Banny s'était retiré avant même le début de la campagne, Monsieur Ouattara qui ne respecte aucune règle aurait rapidement proposé des aménagements à la CEI et ouvert les portes des médias d'état aux candidatures dont il est lui-même à l'origine.
Le roi, soudain, est nu. La nature, soudain, est nue. Et seule.
La nécessité d'un "projet" la nécessité d'une "cause finale", la nécessité d'un " besoin " se sont soudain épanouies.
La nature (Monsieur Ouattara) vient de perdre ses habits. Un vide peut se faire autour d'elle.
Après deux(2) heures d’interview télévisée face aux journalistes mandatés,monsieur Banny a démontré aux Ivoiriens et au monde entier qu’il est l’homme providentiel d’une Côte d’Ivoire abimée et désarticulée.Les messages de félicitations fusent de partout,les Ivoiriens découvrent un homme courageux,ambitieux,amoureux de la démocratie  et des libertés.
Monsieur Banny a promis ne pas aller à des élections truquées. Il l'a encore dit alors que la campagne est ouverte mais qu'il veut être dans le système pour le mettre à nu, pour le déshabiller, pour lui faire  perdre ses habits.  La lutte est loin d'être terminée.
C'est un raisonnement d'une grande puissance qui a l'avantage de relier ensemble et de rendre intelligibles un très grand nombre de faits indépendants et jusque-là non vérifiés. Cette attitude présente une supériorité par rapport à toutes les hypothèses théorisées. En d'autres termes, ce qui demeure, à l'écoute des hypothèses précédentes, comme un ensemble de  suppositions et de soupçons, apparaît aux yeux de tous comme des faits que Monsieur Ouattara ne pourra plus nier. Seuls les faits lui seront donc opposés à la lumière de l'expérience pour invalider ses méthodes et non pas des arguments a priori contre le vraisemblable.
Après le démantalement des doublons,Ouattara peut-il encore espérer?
Banny et les Ivoiriens iront jusqu’au bout.
La CEI et Ouattara pris en flagrant delit .


Liadé Gnazégbo
Président du comité de Soutien Charles Konan Banny-France




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !