Bonaventure Togba , candidat à la présidentielle : « Tant que Gbagbo sera en prison, il n’y aura pas de paix»

A 58 ans, ce diplômé de l’institut des assurances de Lyon 3 qui a exercé durant 28 ansle métier de courtier en assurance, veut briguer la magistrature suprême de son pays. Bonaventure TOGBA a dévoilé des pans importants de son programme, hier 29 juin, à la faveur d’une conférence de presse qu’il a animée au plateau.

Vendredi 3 Juillet 2015 - 13:27


Bonaventure Togba ,  candidat à la présidentielle
Bonaventure Togba , candidat à la présidentielle
«La Côte d’ivoire a besoin de paix. Mais tant que Laurent Gbagbo et Blé Goudé seront à La Haye ; croyez-moi, leurs parents, leurs compatriotes, leur région se sentiront exclu de tout ce qui se fait dans le pays », a regretté Koulayerou Togba. Abordant le chapitre de la réconciliation nationale, Bonaventure Togba assure vouloir résoudre les équations « qui fâchent en vue de réconcilier les Ivoiriens et rétablir la paix en Côte d’Ivoire ». Pour y parvenir, il propose une charte pour la concorde civile, la réconciliation nationale et la paix et entend régler définitivement la question de nationalité par le droit du sol, comme aux Etats Unis.
Selon Bonaventure Togba, Alassane Ouattara a échoué sur les chantiers de la paix et de la réconciliation.
Parce qu’il n’a pas été capable de ramener la confiance entre les Ivoiriens. Bonaventure Togba, a par la suite présenté le deuxième axe de sa campagne. A savoir le rétablissement de la justice, en vue de soulager les populations. A ce niveau, il a dénoncé la non- application de la déclaration d’Abuja, d’avril 2011, dans laquelle les autorités ivoiriennes se sont engagées à accorder 10% du budget national à l’agriculture. S’appuyant sur la déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU, il a dit vouloir restaurer la dignité des Ivoiriens en leur garantissant un accès équitable à l’éducation, à la santé, à l’alimentation mais surtout aux logements. Il promet donc de s’attaquer aux problèmes du logement, véritable casse-tête en Côte d’Ivoire. Il entend supprimer les mois de caution et les avances exigés par les bailleurs pour les remplacer par « une assurance d’habitation». Bonaventure Togba propose aussi de réduire le nombre de régions et des élus locaux, pour que l’Etat soit plus efficace. « Je veux simplifier l’Etat et le réformer ».
 
 
Armand Bledou (Stagiaire)
 
Source : Aujourd’hui / N°922
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !