Bizarre /Aulnay : la famille du jeune Théo L. visée par une enquête financière

Vendredi 24 Février 2017 - 09:10


Plusieurs membres de la famille du jeune homme et lui-même sont visés par une enquête préliminaire pour un possible détournement de subventions publiques.

Plusieurs membres de la famille de Théo L. – le jeune homme victime d’un viol présumé par un policier à Aulnay-sous-Bois, le 2 février – sont visés par une enquête préliminaire pour un possible détournement de subventions publiques, a révélé, ce jeudi 23 février, Le Parisien, sur son site internet. Une enquête ouverte pour « suspicion d’abus de confiance et escroquerie », qui concerne une association, Aulnay Events, dirigée par un frère de Théo L., selon le quotidien.

Confiée à la police judiciaire de la Seine-Saint-Denis , l’enquête a été ouverte à la « mi-2016 », a confirmé au Monde le parquet de Bobigny, après « un signalement de l’inspection du travail , sur la base de l’article 40 ». Un article qui oblige tout fonctionnaire ayant la connaissance d’un crime ou d’un délit dans l’exercice de ses fonctions à en informer le procureur de la République.

Les interrogations des enquêteurs portent sur une somme de 678 000 euros, a également confirmé au Monde une source proche de l’enquête. Des subventions qui auraient été reçues de la part de l’Etat entre janvier 2014 et juin 2016, pour l’embauche de contrats aidés.

678 000 euros de subvention de l’Etat

A ce stade, « le nom de Théo apparaît, mais pas comme le principal mis en cause », a précisé de son côté à l’Agence France -Presse une autre source proche du dossier. Actuellement, personne n’est poursuivi.

Les enquêteurs s’interrogent sur la réalité des recrutements opérés par l’association ainsi que sur des versements à des membres de la famille de Théo L. Ce dernier aurait lui-même perçu plus de 50 000 euros dans des circonstances qui restent à déterminer . Selon Le Parisien, le frère de Théo L. s’est défendu de toutes malversations. Il assure avoir recruté en CDI plus de trente personnes, dont des membres de sa famille.
 

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/02/23/aulnay-la-famille-de-theo-l-visee-par-une-enquete-financiere_5084569_1653578.html#jLmrVK8slKV3OZMr.99





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017