Bédié, la longue marche vers la liquidation du Pdci

Dimanche 17 Mars 2013 - 09:23


Bédié, la longue marche vers la liquidation du Pdci
Le Pdci a-t-il encore la capacité de se défaire du Rdr ? Est-ce que les Ivoiriens peuvent compter sur le Pdci pour combattre la tyrannie d’Alassane Ouattara ? C’est se faire des illusions que d’y penser. Les millions d’Ivoiriens ne croient plus que le Pdci soit capable de défendre leurs intérêts. D’ailleurs, dans certains milieux, dès qu’on prononce le sigle Pdci, il se trouve des gens qui bouchent les oreilles parce que déçus de ce parti. Ces Ivoiriens ont des raisons légitimes de désespérer du plus vieux parti qui, dans l’histoire de la Côte d’Ivoire, a mené des combats jugés nobles. Ce n’est plus ce Pdci qu’on voit actuellement sur la scène politique. Le Pdci a été cédé par Henri Konan Bédié et acheté à vil prix par Alassane Ouattara. Le Pdci est méconnaissable.  N’est-ce pas ce parti qui a scellé une alliance avec le Rdr pour brader la Côte d’Ivoire à Alassane Dramane Ouattara ?     L’enjeu était de combattre Laurent Gbagbo. Mais, il n’y a pas que Gbagbo seul. En se jetant dans les bras de Ouattara, le Pdci renonçait définitivement aux aspirations du peuple ivoirien. Gbagbo n’est certes plus là, Ouattara est aujourd’hui au pouvoir et le pays va de plus en plus mal. Mais le Pdci tel que tenu par Bédié ne peut plus se réveiller pour se joindre au peuple. Henri Konan Bédié n’a plus le temps. Il est pris en charge par Ouattara. Donc la Côte d’Ivoire ne l’intéresse plus. Que la vie devienne de plus en plus chère et intenable, Henri Konan Bédié et le Pdci sont insensibles. Les coupures d’électricité et d’eau qui éprouvent le peuple et causent des préjudices sont un non- événement pour le Pdci. Des individus arrivent par vagues successives pour arracher les forêts et plantations aux Ivoiriens et envahissent l’ouest du pays, ce n’est pas l’affaire de Bédié. Des mercenaires portent le treillis de l’armée de Côte d’Ivoire et grossissent les rangs des Frci pour persécuter les Ivoiriens, cela ne dit rien au Pdci. La politique d’apartheid instituée par Alassane Ouattara sous le honteux label de « rattrapage ethnique » ne fouette pas l’orgueil de Bédié.
Pour son seul profit, l’actuel président du Pdci renonce à la lutte et regarde le pays sombrer. Pour ce qu’il gagne seul du pouvoir Ouattara, il sacrifie même la carrière politique des cadres de son parti. Bédié est prêt à abandonner des régions entières au Rdr alors qu’il sait très bien que ces régions font partie des bastions de sa formation politique. Ainsi il aide le Rdr à faire disparaître le Pdci. Il demande aux cadres de son parti de s’effacer pour que rayonnent ceux du Rdr. Les militants qui n’adhèrent pas à cette option prise par l’actuelle direction de leur parti n’ont malheureusement pas de pouvoir de décision. La voix de ces derniers ne porte pas. Et le président du parti ne leur offre pas les moyens de véritablement s’exprimer. Pour les élections régionales et municipales, si ça ne tenait qu’à Bédié seul, le Pdci ne présenterait pas de candidats. Il voulait laisser tout le nord du pays au Rdr seul. Mais certains cadres qui ont des ambitions pour leur carrière politique ont décidé de changer la donne. La volonté de Bédié de brader le Pdci à Ouattara fait qu’on assiste à une cacophonie dans certaines régions et localités. « Bédié a laissé tomber Banzio. Son candidat est Anne Ouloto. Et moi, en tant qu’une militante disciplinée, je m’aligne derrière le choix de mon président Bédié », déclare Oulaï Madeleine, député Pdci de Bloléquin. Dans l’article du confrère « Soir Info » du mercredi 13 mars, elle choisit d’obéir à Bédié en apportant son soutien à Anne Ouloto, candidate du Rdr face à Dagobert Banzio, candidat du Pdci aux régionales dans le Moyen- Cavally. Cela fait désordre dans la maison Pdci. Des sources bien crédibles disent que Bédié a déjà donné l’assurance à Ouattara que le Pdci ne présentera pas de candidat à la présidentielle de 2015. Une belle façon de faire le lit au Rdr. Si nos sources sont vraies, on est en mesure de dire que la liquidation du Pdci est achevée.  

Benjamin Koré

Notre Voie N°4368 du vendredi 15 mars 2013




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !