Avant le conclave des secrétaires de section : La tension monte au PDCI

La bataille pour le contrôle du PDCI RDA connaît en ce moment une poussée de fièvre, cela à seulement 24 heures du conclave des secrétaires de section du vieux parti à Yamoussoukro.

Vendredi 16 Août 2013 - 08:05


Avant le conclave des secrétaires de section : La tension monte au PDCI
Offensive de séduction, stratégies de positionnement, coups bas, crocs-en-jambe, règlement de comptes, tout y passe pour faire aboutir sa cause. En la matière, le président du PDCI Henri Konan Bédié, qui connaît bien les rouages du parti sexagénaire, a plus d'un tour dans son sac pour faire mentir ses détracteurs. Il a décidé de s'adosser aux têtes couronnées, très respectées dans la tradition africaine et au PDCI, pour rebondir face aux jeunes,  décidés à le mettre en congé.

Le Sphinx de Daoukro, ainsi que l'appellent affectueusement ses proches, s'est installé à Yamoussoukro, au pied de la Basilique notre dame de la paix, et sous l’œil vigilant et protecteur du fondateur du PDCI RDA, feu le président Félix Houphouët Boigny. Le président Bédié, qui est arrivé dans la capitale politique hier jeudi 15 août 2013, va en effet rencontrer aujourd'hui vendredi 16 août, les chefs traditionnels baoulé, estimés à environ 500 ou 700, à la place du Bélier au palais du président Houphouët-Boigny.

Il va prendre l'onction des chefs avant d'affronter les secrétaires généraux de son parti au cours de leur conclave prévu pour demain samedi 17 août à la fondation FHB.

Mais ce n'est pas donné pour le leader du parti vert et blanc, car certains gardiens de la tradition commencent à donner de la voix pour dénoncer des promesses non tenues par Konan Bédié.

Par ailleurs, le professeur Alphonse Djédjé Mady, secrétaire général du PDCI, a dû reporter la conférence de presse qu'il devait animer le mercredi 14 août dernier au siège de son parti, sous la pression des sages du vieux parti, a-t-on appris des proches du Sg du PDCI. Les doyens Camille Aliali, Jean Konan Banny, Lambert Amon Tanoh, entreprennent depuis quelque temps des consultations avec les potentiels candidats contre Bédié. Djédjé Mady, soupçonné de vouloir faire acte de candidature, a été reçu le mercredi dernier.

Avant de reporter sa conférence à une date ultérieure. Quant à KKB (Kouadio Konan Bertin), candidat déclaré à la présidence du PDCI, il s'est vu refuser l'accès au caveau de Boigny. Voulant aller se recueillir sur la tombe du vieux, avant le conclave, il a été gentillement éconduit. A défaut du vieux FHB, KKB s'est rabattu sur son fidèle compagnon Germain Coffi Gadeau, sur la tombe de qui il est allé se recueillir à Bomizambo, dans son village. «  Tant que j’ai Houphouet avec moi, tant que j’ai Gadeau avec moi, il ne m’arrivera rien et je n’ai peur de personne », a-t-il dit.

 

H. ZIAO

Source: L'Inter

 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !