Audience de confirmation des charges, La Cpi attend la défense de Gbagbo, aujourd’hui

La défense de Laurent Gbagbo interjettera-t-elle appel de la décision de la Cour pénale internationale, indiquant que l’ancien chef d’Etat est apte, c’est-à-dire suffisamment en bonne santé, pour se soumettre aux procédures à son encontre ?

Mardi 13 Novembre 2012 - 08:36


Maître Altit, avocat de Gbagbo
Maître Altit, avocat de Gbagbo
La Cour attend aujourd’hui, une réaction des conseils de Laurent Gbagbo. Si cette réaction ne tombait pas, la Cpi communiquerait incessamment la date de l’audience de confirmation des accusations contre l’ancien président soupçonné de crimes contre l’humanité. C’est qu’après le dernier communiqué de la Cpi sur l’aptitude de Laurent Gbagbo à participer à la procédure devant la Cour, il était attendu de la part des avocats qu’ils interjettent éventuellement appel de la décision de la Chambre préliminaire 1. Ils avaient jusqu’au lundi 12 novembre 2012 pour contester le verdict, nous apprenait une source bien au fait des procédures à La Haye. Jusqu’au vendredi dernier, les conseils de Laurent Gbagbo n’avaient pas réagi. Du moins, si l’on s’en tient aux déclarations publiques de la Cpi, lesquelles sont disponibles sur le site internet de l’institution.
Si la situation demeurait en l’état jusqu’en fin de journée, la date de l’audience de confirmation des accusations ou des charges pourrait être connue dans les prochaines heures. L’audience de confirmation des charges doit permettre aux juges de déterminer si les éléments de preuve rassemblés par l`accusation sont assez solides pour la tenue d`un procès. Cette audience a été reportée plusieurs fois. Il était notamment question d’évaluer l`état de santé de Laurent Gbagbo puisque, de l’avis de ses avocats, la situation de leur client le rendait inapte à participer à la procédure contre lui. Le 26 juin 2012, la Chambre préliminaire 1 avait nommé trois experts pour aider à déterminer si Laurent Gbagbo était « apte à véritablement exercer ses droits au cours de la procédure engagée à son encontre devant la Cour ». Le vendredi 2 novembre dernier, la Cpi a publié un communiqué, annonçant que les juges avaient jugé l’ancien président « apte à participer à la procédure devant la Cour » et qu’ils fixeraient « bientôt une date pour l’audience de confirmation des charges ».
Laurent Gbagbo a été écroué au centre pénitentiaire de Scheveningen à La Haye, le 30 novembre 2011. Il est accusé d`être « co-auteur indirect » de crimes contre l`humanité dans les violences post-électorales de 2010-11. Sa défense soutient que l’ex-chef d’Etat a été « torturé » pendant qu’il en résidence surveillée à Korhogo, en Côte d`Ivoire. Elle a demandé, sans succès, la mise en liberté provisoire de son client, estimant que cela lui permettrait de « récupérer physiquement et moralement ».
 
Kisselminan COULIBALY
 
Source: Soir Info
 
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !