Au-delà de la culpabilité d'Hissène Habré, la posture et les actes criminels des impérialistes occidentaux.

Dimanche 17 Juillet 2016 - 07:46


Hissène Habré
Hissène Habré
L’ancien président de la république du Tchad, Hissène Habré, poursuivi pour crimes contre l’humanité, a été condamné, il y a quelques semaines, à la réclusion à perpétuité, dans un procès inédit à Dakar. Hissène Habré vivait au Sénégal depuis qu’il perdit le pouvoir   par coup d’État, en 1990, comme il s’en était emparé en 1982. En même temps qu’il faut saluer la condamnation du dictateur Tchadien des années 1980, il importe de voir les contours des actes d’Hissène Habré, autrement dit, les situations   qui lui permirent de perpétrer ses crimes. Indiscutablement alors s’imposent à l’analyse les intérêts géopolitiques ou impérialistes. Et les regards se tournent vers la France et les États-Unis d’Amérique (USA). Ces deux pays sont devenus depuis des années, les déclencheurs et animateurs   attitrés des souffrances des peuples à travers le mondes.
Les USA, au nom de l’hégémonie à conserver sur la planète coûte que coûte.
Les USA, depuis la crise économique de 1929, puis la Deuxième Guerre Mondiale, se sont installés à la tête de l’humanité, non seulement au plan économique, mais également au plan culturel, ayant réussi à imposer l’Anglais comme langue principale de communication  : la musique et le cinéma américains, avec leurs stars qui tiennent le haut du   pavé depuis toujours, ne laissent qu’une place d’accompagnement aux autres pays dans ces domaines de l‘art. Au plan sportif, les USA   n’ont pas réussi à exporter leur football, et le soccer, football made in England, s’est hissé au rang du sport le plus populaire de la planète. Mais il n’en demeure pas moins que la NBA, engendre à travers le monde   de nombreux adeptes du basket pratiqué aux USA. Tout compte fait, hormis le football venu d’Angleterre, les USA ne sont pas loin de trôner sur le monde dans plusieurs sports, même si les champions ne sont pas toujours Américains. Au plan militaire, les USA en imposent à tous, malgré de grandes capacités à reconnaître à la Russie  et à la Chine… En fait, les États –Unis d’Amérique sont au-dessus de tous dans la plupart des domaines importants et n’hésitent pas, dans cette position, à imposer une influence nuisible dans n’importe quel pays de leur choix à travers le monde. Même les pays de l’Union Européenne, qui les suivent comme des valets, n’échappent pas aux frasques de l’Oncle Sam, avec par exemple l’affaire des écoutes secrètes des dirigeants Européens par les services américains. Les USA nuisent partout, comme il leur plaît. Et cela depuis des années, à l’aune de leurs intérêts hégémoniques. Lorsqu’il s’agit des pays dits faibles, la nuisance atteint des proportions extrêmement dramatiques. Je voudrais citer, en plus des cas où les USA ont nui directement, en véhiculant des thèses mensongères, comme en Iraq, ces autres cas où ils procèdent par soutien à des dictateurs sanguinaires, comme au Tchad, dans les années 1980  ; ou bien ceux où ils soutiennent des   impostures immondes, comme en Côte d’Ivoire, depuis le début des années 2000. En Côte d’Ivoire, on a vu l’ambassadeur des USA, un certain Carter III, dans des comportements de barbouze pour imposer au pouvoir d’État la rébellion barbare et sans foi ni loi, qui a défiguré le pays et perpétré des crimes innombrables.   Puis, avec les armes et la diplomatie des pressions du plus fort, ils ont participé à faire massacrer par dizaines de milliers des populations Ivoiriennes innocents, et à faire bombarder et détruire la résidence présidentielle, pour qu’en soit extrait le président élu, en vue de l’installation à la tête de l’État d’un imposteur. Au Tchad, tout le monde sait que ce sont les USA qui, en armant et en finançant Hissène Habré, dans leur haine du guide libyen, le colonel Kadhafi, ont rendu puissant le dictateur Tchadien, et lui ont donné les capacités d’étendre, en ampleur et en durée, ses crimes. Mais on ne veut condamner que le seul dictateur Tchadien. Après avoir désagrégé la Somalie, les USA ont segmenté le Soudan, et aujourd’hui, les Africains se massacrent dans ce pays, à la grande joie des industries d’armement et des trafiquants de toute sorte qui tirent les marrons du feu. On en arrive à penser à cette thèse raciste du «  donner des armes aux Africaines pour qu’ils s’entretuent et laissent libres les espaces qu’ils occupent  !  »


La France toujours prisonnière du colonialisme abusif  :

On ne dénoncera jamais assez le rôle de nuisance extrême que la France joue dans le monde et surtout sur le continent africain. En Afrique, contre les Africains, le génie français a inventé «  la France-Afrique  », un système mafieux dont les crimes s’étendent depuis la fin de la colonisation jusqu’aujourd’hui. Des coups d’État sanglants aux rébellions sanguinaires, en passant par l’installation et le maintien de pantins à la tête des États, la main de la France est toujours présente. Au nom de profits malhonnêtes et abusifs à soutirer aux Africains, la France n’a jamais hésité à perpétrer les crimes les plus sordides sur les ressortissants Africains. Avant l’indépendance, l’État français s’est rendu coupable d’un génocide au Cameroun sur les Bamilékés. Puis, après cette indépendance abâtardie, on a vu le cas du génocide rwandais en 1994, un cas pour lequel aucune manipulation ne peut disculper la France et L’ONU. Dans tous les États francophones du continent africain, les crimes économiques de la France ne se comptent plus, avec en prime le Franc CFA, une monnaie de vil escroquerie qui est imposée, à coups d’accords malhonnêtes, aux peuples d’Afrique, des accords qui vide de toute substance la souveraineté des États ex colonies françaises.   Dans ces États, la France, «  pays des Droits de l’Homme  », caché derrière son statut de membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, avec droit de véto, piétine tous les droits, niant aux peuples le droit de disposer librement du fruit de leur travail, et aux État le droit à la souveraineté. C’est ainsi qu’un certain Nicolas Sarkozy, président des Français de 2007 à 2012, a fait massacrer avec le soutien des USA,   des dizaines d’Ivoiriens pour l’installation au pouvoir de son ami à coups de bombes et autres armes de destruction massive. Les autorités françaises ont ensuite usé de toutes sortes de manipulations pour faire déporter le président élu de Côte d’Ivoire à la CPI. En plus du cas de la Côte d’Ivoire, le monde entier a vu comment en 2011, M. Sarkozy, s’est agité pour faire assassiner Mouammar Kadhafi, pour le malheur de Libyens, dont le pays est aujourd’hui un désastre. Ils sont nombreux, les autres cas de déni de droit par la France, sur le continent africain, sous le couvert d’actes de bons offices, qui ne trompent plus personne en Afrique. Les opérations militaires de ceci et de cela, comme l’opération Licorne en Côte d’Ivoire, ne servent qu’à resserrer les liens de servitude tissés dans la malhonnêteté depuis l’époque coloniale. La France qui a des troupes militaires d’occupation dans certains de ses anciens territoires coloniaux, utilisent ses soldats à voler, le mot n’est pas fort, dans les pays africains de leur «  opération  », ainsi qu’ils ont été pris la main dans le sac en Centrafrique, ce pays où, en plus, les soldats Français ont importé des pratiques de pédophile, corollaire certain de l’homosexualité, cette pratique contre nature encensé chez eux.
Tout le monde sait que le commanditaire et même le coauteur d’un crime doivent répondre de leurs actes devant la justice. Il est bien de juger et de condamner les coupables comme Hissène Habré, mais tout cela sera vain tant que ne répondront pas de leurs actes les animateurs véritables des drames. Ceux qui soutiennent   contre toute humanité les crimes, en plus de les perpétrer eux-mêmes, au nom d’intérêts impérialistes doivent répondre de leurs forfaits. Ceux-là qui veulent faire du monde un empire où ils régneront en maîtres absolus, en fait un empire du Mal, ne doivent pas continuer impunément à nuire . Il en va d’un monde plus humain.



    NDA ADJOUA SUZANNE
Enseignante
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !