Après le transfèrement de Blé Goudé à la Haye: Le FPI dénonce " une entrave grave à la réconciliation nationale"

Lundi 24 Mars 2014 - 07:47


Déclaration du Secrétariat General du FPI suite à la rupture du dialogue politique par le gouvernement

Le Secrétariat Général du Front Populaire Ivoirien (FPI) s’est réuni au siège provisoire du parti, (ex QG de campagne du président Laurent GBAGBO sis à Attoban commune de Cocody) ce jour, samedi 22 Mars 2014 de 10 H à 13 h. Après une analyse et un examen minutieux de la situation nationale caractérisée par :

· le blocage du dialogue politique face au refus obstiné du Gouvernement d’œuvrer à la normalisation de la situation du pays;
· le lancement solitaire et unilatéral du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) dans un environnement sociopolitique délétère et un contexte de dispersion généralisée des populations;
· L’échec du processus de réconciliation nationale, du fait de l’immobilisme de la CDVR ;
· le transfèrement du ministre BLE Goudé Charles à la CPI, en contradiction avec les affirmations antérieures du Gouvernement. Ce transfèrement constitue, à nos yeux, une entrave grave à la réconciliation nationale ;
· la répression violente et injustifiée des jeunes devant le palais de justice d’Abidjan, lors de l’audience du ministre BLE Goudé Charles ;
· l’interpellation de KOUA Justin, Secrétaire National par intérim de la JFPI et YAVO Martial, président par intérim du COJEP, le vendredi 21 mars 2014 ;
· le maintien en détention injustifiée de Simone EHIVET GBAGBO, Jean-Yves DIBOPIEU et de près de huit cents (800) prisonniers politiques civils et militaires à ce jour ;

Décide :

1- de prendre acte de la rupture du dialogue politique par le Gouvernement ;
2- de convoquer un Comité Central Extraordinaire le samedi 29 mars 2014 au siège provisoire du Parti (ex QG de campagne du président Laurent GBAGBO sis à Attoban commune de Cocody) à 10 h en vue d’examiner et d’approfondir l’analyse de la situation délétère et d’en tirer toutes les conséquences politiques.

C’est pourquoi, il invite impérativement tous les membres statutaires du Comité Central, les membres du Comité de Contrôle, les Secrétaires Généraux des Fédérations, les membres des bureaux nationaux des structures spécialisées et d’activités et les responsables fédéraux des dites structures à prendre toutes les dispositions utiles pour participer à cette importante session extraordinaire du Comité Central.

En attendant, le Secrétariat Général exhorte tous les démocrates, les patriotes, les sympathisants, les militants et toute la population à observer le mot d’ordre de boycott du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) ainsi que les auditions des « victimes » organisées par la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR).

Le Secrétariat Général demeure saisi de la question et demande aux démocrates, militants et sympathisants de demeurer mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre à venir de la Direction du Parti.

Fait à Abidjan, le 22 mars 2014
Laurent AKOUN
Secrétaire Général & Porte-parole

N.B: le titre est de la rédaction



Publié le lundi 24 mars 2014  |  Partis Politiques




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !