Après Moossou, Abidjan, Agboville: La Vierge Marie verse des larmes de sang à Songon

A Songon, dans le village d’Audoin Santé, la statue de la vierge Marie a versé des larmes de sang pendant trois jours, du 5 au 8 mai, suivies de larmes d’huile. Le phénomène, attesté par la paroisse de cette petite cité et l’Evêque de Yopougon en personne, qui s’est rendu dans le dit village, a fait l’objet de larges explications par un prêtre catholique qui nous a demandé de protéger son anonymat.

Vendredi 6 Juin 2014 - 07:37


Après Moossou, Agboville et Abidjan, la Vierge Marie a encore pleuré des larmes de sang en Côte d’Ivoire. Cette fois-ci, c’est dans le village d’Audoin Santé, dans la commune de Songon, que le phénomène a eu lieu. Le village connait bien la ferveur mariale qui secoue le pays et à l’initiative de la Légion Mariale de la localité, des prières sont prévues dans les différentes familles qui reçoivent, à l’occasion, la visite de la statue pèlerine. Comme ses devancières, Patricia Gnaba, épouse d’un chrétien Méthodiste reçoit la statue la veille, 4 mai 2014. Son mari ne croit guère à la divinité de la Vierge Marie mais fait contre mauvaise fortune bon cœur. Il accepte donc que la statue séjourne dans son foyer comme ce fut le cas dans les autres familles. Mais le lendemain, soit le 5 mai, un phénomène va bouleverser leur vie. Ce jour-là, la statue pleure abondamment des larmes de sang. L’information fait alors le tour du village, de la ville ensuite et au-delà. Le monde accourt alors de partout. Pendant trois jours, du 5 au 8 mai, les larmes coulent sans discontinuer des yeux de la statue avant de laisser la place à des larmes d’huile. Le curé de la paroisse du village se rend dans la famille dès les premières heures pour constater le phénomène, suivi une dizaine de jours plus tard par l’Evêque de Yopougon en personne, Mgr Le- zoutié qui demande à l’occasion aux chrétiens qui s’y pressent de prier davantage. Alors qu’elle ne devait faire qu’une semaine dans la famille Gnaba, la statue n’a plus immigré ailleurs. A ceci près que dame Patricia Gnaba qui craignait d’effaroucher son époux observant sans bronche la ferveur mariale, y compris le flot de personnes qui affluent dans son domicile, a finalement décidé de l’installer au foyer du village devenu depuis un lieu de pèlerinage. Un prêtre catholique en instance de doctorat à l’Université de l’institut catholique de l’Afrique de l’ouest (UICAO) a interprété hier le phénomène à notre demande. «  Dans l’histoire, dit-il, partout la Vierge Marie a versé des larmes de sang, il y a eu des guerres, des génocides comme au Rwanda. Ces larmes sont des avertissements pour qu’on vive dans l’amour, dans la vérité, dans la réconciliation et qu’on vive selon la voie de Dieu. Elle voit déjà ce qui va se passer en Côte d’Ivoire et pleure. Les larmes de sang anticipent tout le sang qui va être versé en Côte d’Ivoire à cause de l’égoïsme, de la méchanceté et des mensonges des hommes politiques. Mais après, s’ouvre une ère nouvelle de paix. Le sang devient donc un élément de purification et de restauration. Dans l’histoire, Dieu instaura une nouvelle ère de paix au Kosovo, en Serbie Herzégovine, à Sarajevo, au Rwanda… qui connurent la guerre après les larmes de sang de la Vierge. C’est donc ce qui va se passer en Côte d’Ivoire parce que les gens ne veulent pas se réconcilier et ne veulent pas de la vérité », conclut-il. Le phénomène de la Vierge qui pleure n’est pas nouveau dans le monde. Dans un article publié en février par le panafricain Jeune Afrique, le journal rappelait que « sang, huile, ou vraies larmes : beaucoup de statues de la Vierge Marie ont déjà pleuré à travers le monde. Miracles ou supercheries non élucidées, les cas ne sont pas rares. En voici deux parmi les plus célèbres. Le 2 Février 1995, une petite statue de la Madone commence à verser des larmes de sang dans le jardin d’une famille de la paroisse Saint-Augustin, à Civitavecchia, un quartier de Rome. Du 2 février au 15 mars, la Vierge pleura quatorze fois devant de nombreux témoins. Les dernières larmes furent versées alors que l’évêque du diocèse, Monseigneur Grillo, tenait la statue dans ses mains. La statuette fut examinée : il s’agissait bien de sang humain et aucun trucage ne fut constaté. Le phénomène surnaturel a été reconnu par l’Église et la « Madone de Civitavecchia » est depuis vénérée par des milliers de pèlerins ». Au-delà des pleurs de la Vierge Marie, de nombreux signes suscitant diverses formes de dévotion ont déjà été observés avant puis après les événements sanglants de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire. De sorte que la multiplication de ceux-ci fait effectivement craindre le pire comme l’a expliqué le prêtre catholique même si, rappelle-t-il, une nouvelle ère.▄

Sévérine Blé

Aujourd’hui / N°658 du Jeudi 05 Juin 2014

Le mystère des statues de la vierge qui pleurent.

 Info reprise par les grands médias hier : le Point, le Huffington post, Valeurs Actuelles, et mêmes les médias juifs : jssnews et Le Monde Juif. Une statue de la Vierge achetée par une famille orthodoxe du nord d’Israël pleure des larmes de ce qui semble être un substrat huileux. « Selon la famille, environ 2 000 personnes, chrétiennes, juives ou musulmanes, sont déjà venues voir le phénomène. Des journalistes ont constaté que certaines parties de la statue sont humides et que, de temps à autre, une larme semble effectivement couler de l’œil de la statue. » (Le Point) C’est pour le moins surprenant, mais ce n’est pas la 1ère fois : Le plus curieux de cette histoire, c’est qu’on ne peut pas faire la preuve des supercheries, malgré l’acharnement qu’y mettent les athées que ça agace… Après tout à Fatima, pas une, pas deux, pas cent : 70 000 personnes ont été té- moins d’un soleil dansant dans le ciel…. Aucune explication vrai- ment rationnelle n’a pu être don- née à ces phénomènes pour le moment. Peut-être comprendrons-nous un jour ce que nous appelons « miracles ». Nous avons bien avancé dans les phénomènes d’auto-guérison, il reste encore de nombreux domaines à explorer. Et peut-être qu’il n’y a pas d’explications « rationnelles », peut-être que nous avons les yeux bouché par un cartésianisme obtus, peut-être que ça appartient à une dimension que nous n’appréhendons pas… Qui sait ? Une statue de la Vierge Marie pleurant des larmes de sang de- puis le 3 décembre 2012 attire la foule dans la localité de Salto Grande, en Argentine. L’archevêque de Rosario, dont dépend la région, a demandé aux fidèles de garder prudence et circonspection face à ce prétendu fait extraordinaire. Selon le quotidien « La Capital » de Rosario une première analyse permet d’affirmer avec 99,6% de certitude qu’il s’agit bien de sang.

EN ITALIE ET AU JAPON :

La Vierge aux larmes de sang : un phénomène classique Sang, huile, ou vraies larmes : beaucoup de statues de la Vierge Marie ont déjà pleuré à travers le monde. Miracles ou supercheries non élucidées, les cas ne sont pas rares. En voici deux parmi les plus célèbres. Le 2 Février 1995, une petite statue de la Madone commence à verser des larmes de sang dans le jardin d’une famille de la paroisse Saint-Augustin, à Civitavecchia, un quartier de Rome. Du 2 février au 15 mars, la Vierge pleura quatorze fois de- vant de nombreux témoins. Les dernières larmes furent versées alors que l’évêque du diocèse, Monseigneur Grillo, tenait la sta- tue dans ses mains. La statuette fut examinée : il s’agissait bien de sang humain et aucun trucage ne fut constaté. Le phénomène surnaturel a été reconnu par l’Église et la « Madone de Civitavecchia » est depuis vénérée par des milliers de pèlerins. En janvier 1975, à Akita, au Japon, une religieuse constate que le sol est mouillé autour d’une statue de la Vierge Marie. Elle s’étonne et s’aperçoit rapidement que des larmes d’eau coulent le long de ses joues. En tout, Notre- Dame d’Akita aurait pleuré plus de 101 fois jusqu’en septembre 1985. Le phénomène a été constaté par de nombreux témoins. Ces effusions ont été re- connues par Monseigneur Shojiro Itô, qui, en 1984, a autorisé la vénération de Notre-Dame d’Akita..▄
Benjamin Roger (jeune Afrique) 14 février 2014




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !