Appel à la mobilisation et au sens de la responsabilité à la veille de la réouverture du procès du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé

Lundi 6 Février 2017 - 10:19


Le lundi 6 février 2017, le procès du procès Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé va se rouvrir à La Haye. Comme toujours, les Ivoiriens et les démocrates d’horizons divers s’apprêtent à se rendre à La Haye pour manifester leur soutien à nos illustres prisonniers.
 Le Front populaire ivoirien salue ces démocrates pour leur détermination constante dans la lutte pour la liberté, la démocratie et la souveraineté des pays africains.
C’est le lieu de rappeler que ce qui se joue à La Cour pénale internationale (CPI)  n’est pas de la plaisanterie. C’est une action de déstabilisation des démocrates. C’est en cela qu’il convient de saluer la décision prise au 28ème sommet des 30 et 31 janvier 2017 de l’Union africaine par les pays africains de quitter collectivement la CPI. Si les contours de ce retrait ne sont pas encore dessinés, le seul fait de prendre la résolution est déjà en lui-même un acte fort qui traduit la prise de conscience des chefs d’Etat africains.
Dans un contexte où l’insécurité dans notre pays est préoccupante, où les grèves se multiplient, parce que les populations veulent la liberté, la justice et des moyens de substance, tous les Ivoiriens doivent se serrer les coudes pour trouver une alternative à la dictature. Ce pouvoir autoritaire contraint des milliers de compatriotes à l’exil ; il emprisonne à tour de bras tous ceux qui ont une opinion contraire ; il cultive népotisme, le favoritisme et la gabegie … Devant ces défis, il se trouve des Ivoiriens en mal de publicité, à tenter de bafouer l’honneur du Président Laurent Gbagbo en lui attribuant des propos irresponsables.
Le Front populaire affirme que tous ceux qui attribuent au Président Laurent Gbagbo – au prétexte qu’ils l’ont vu à la prison de Scheveningen – ne sont en rien ses porte-paroles.
Le Front populaire ivoirien réaffirme son soutien sans faille au Président Laurent Gbagbo et au Ministre Charles Blé Goudé, se tient à leurs côtés dans les épreuves difficiles et injustes qu’ils endurent.
Le Front populaire ivoirien invite chacun au sens de la responsabilité et à la retenue dans ces moments particulièrement éprouvants pour notre pays. Vu que les difficultés que traverse le pays sont énormes, le Front populaire ivoirien estime que le Président Laurent Gbagbo, clé de voûte de la réconciliation nationale doit être élargi pour que le pays recouvre sa sérénité.
Le Front populaire ivoirien trouve par ailleurs irresponsables les actes de dénigrement de ses responsables et invite les Ivoiriens à se montrer vigilants et à se concentrer sur les batailles à venir pour la libération du peuple.
Fait à Paris, le 5 février 2017
Le Secrétaire National Chargé de la Communication
Claude KOUDOU




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017