Amadou Soumahoro, secrétaire du RDR répond aux 23 partis de l'opposition: " Ils ont quel poids sur l'échiquier politique national et ont combien d'élus locaux?

CIVOX.NET
Vendredi 8 Juillet 2016 - 01:17


Amadou Soumahoro
Amadou Soumahoro

Politique/RHDP: Si le Front populaire ivoirien (FPI) revient au pouvoir, ‘’nous irons en exil avec nos familles’’ a prévenu, jeudi, à Abidjan le président du directoire du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), Amadou Soumahoro, lors d’une conférence de presse.

‘’Si par mégarde et de façon accidentelle, le FPI revient au pouvoir, ça n’en est fini pour la famille houphouétiste. Que Dieu nous en garde, mais nous nous retrouverons, à vie, en exil avec nos femmes, enfants et petits-enfants’’, a déclaré M. Soumahoro ayant peur de perdre le pouvoir.

Pour éviter pareille mésaventure aux militants du RHDP, Amadou Soumahoro appelle à la ‘’cohésion et à l’unité’’ au sein de la coalition. ‘’Jouons avec tout sauf la perte du pouvoir’’, a insisté le président du Directoire du RHDP qui n’a pas ménagé les 23 partis de l’opposition qui rejettent le projet de révision constitutionnelle.

‘’Ils n’ont pas encore vu le projet et ils disent qu’ils n’en veulent pas. C’est leur rôle. Mais on se connait dans ce pays. Ils ont quel poids sur l’échiquier politique national ? Ils ont combien d’élus locaux ?’’ a interrogé M. Soumahoro nuançant qu’il ne ‘’minimise pas la minorité’’.

Selon lui, le processus de réconciliation nationale et de cohésion sociale est en ‘’marche et se consolide’’. ‘’Les Ivoiriens réapprennent à vivre ensemble dans la paix et la fraternité’’, a-t-il souligné faisant remarquer que ‘’le pays est bien géré contrairement aux 10 ans de pouvoir du FPI’’.

‘’Les conditions de vie des populations se sont nettement améliorées, tant au niveau de la sécurité des biens et des personnes qu’au niveau des infrastructures socioéconomiques (routes, ports, aéroports, voies ferrées, universités, écoles, hôpitaux, électricité, eau potable, etc.)’’, a cité en exemple l’ex-ministre du commerce Amadou Soumahoro. 

Sur la question du parti unifié des membres du RHDP, M. Soumahoro s’est voulu rassurant. ‘’Les conditions sont réunies pour que la conférence des présidents décide de la création du parti unifié, en septembre prochain’’, a promis le conférencier qui a botté en touche la question de ‘’l’alternance’’ au sein du RHDP.

‘’ Le problème de l’alternance est, désormais du ressort de nos deux présidents, Alassane Ouattara et son ainé, Henri Konan Bédié qui nous ont interdit d’en parler. Mais sachez qu’ils sont en parfaite harmonie sur cette question avec leurs frères Moutayé, Gnamien Konan et Mabri ‘’, a dit Amadou Soumahoro.


HS/ls/APA
    




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !